You are here

Êtes-vous à l’aise seul avec vous-même ?

solitude

Les maux contemporains prennent partiellement leur source dans le mal-être ou la haine de soi. Résoudre l’énigme de la dépression ou de la perte de sens contribuerait nécessairement à un bien commun.

Être bien avec soi implique de ne pas se fuir soi-même. La volonté d’être toujours occupé, affairé à la moindre tâche qui augmenterait notre productivité est symptomatique de notre époque. Nous sommes performants, nous optimisons notre temps, finalement pour l’investir dans encore plus d’optimisation. L’impossibilité de vivre l’instant présent illustre notre incapacité à être en harmonie avec soi-même. Lorsqu’on se soucie d’être toujours occupé, on peut être aussi dans l’évitement des questions ou préoccupations qui nous agacent. Cela dit, l’action peut avoir un effet thérapeutique. L’action crée un élan qui peut transformer des pensées négatives en pensées positives du fait que ce processus améliore l’estime de soi.

On est donc plus à l’aise avec soi quand on se voit réaliser de nombreuses choses. Par contre, être plongé dans une forme de solitude pendant des jours peut faire remonter à la surface des traumatismes ou des douleurs longtemps ignorées. Faire face à ces situations est nécessaire pour progresser. Quand on voyage, on découvre un nouveau rythme qui s’impose à nous. Bien souvent ce changement est désagréable et l’on souhaite revenir à ses préoccupations pour ne pas se laisser contaminer parce qu’on identifie comme une perturbation. Pourtant, accepter que notre propre rythme soit modifié peut être salutaire dans le sens où il peut faire germer de nouvelles idées ou encore nous faire prendre conscience de quelque chose de profond que nous ignorions jusqu’alors.

La solitude, même partielle, on la vit ou on la subit tous un jour. Lorsqu’elle frappe à notre porte, il faut savoir la recevoir avec la courtoisie qu’elle mérite. La solitude est la meilleure école de l’apprentissage de soi, de la découverte de la sagesse et finalement de la connexion avec autrui. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, lorsqu’on est plus à l’aise avec soi-même, que l’on se connaît mieux, on peut plus facilement créer des liens avec les personnes qui nous entourent. Par ailleurs, la qualité et la profondeur des relations qu’on aura su nouer après des périodes de solitude ne seront que plus grandes

La solitude est un enseignement qu’on rechigne souvent à recevoir, pourtant c’est par lui qu’on pourrait améliorer collectivement le bien-être et les liens humains.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.