You are here

Penser avec Henri Bergson, Léon Bloy et Alain

penser

Henri Bergson

“L’art vise à imprimer en nous des sentiments plutôt qu’à les exprimer.”

“Agir en homme de pensée et penser en homme d’action”

“Choisir, donc exclure”

“Il y a des choses que l’intelligence seule est capable de chercher, mais que par elle-même elle ne trouvera jamais. Ces choses, l’instinct seul les trouverait, mais il ne les cherchera jamais”

“L’art de l’écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu’il emploie des mots”

“L’avenir de l’humanité reste indéterminé, parce qu’il dépend d’elle”

“L’homme devrait mettre autant d’ardeur à simplifier sa vie qu’il en met à la compliquer”

“L’idée d’avenir est plus féconde que l’avenir lui-même”

“L’idée est un arrêt de la pensée”

“L’intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie”

“L’obéissance au devoir est une résistance à soi-même”

“La cohésion sociale est due en grande partie à la nécessité pour une société de se défendre contre d’autres”

“La comédie est bien plus près de la vie réelle que le drame”

“La science antique portait sur des concepts, tandis que la science moderne cherche des lois”

“La seule cure contre la vanité, c’est le rire, et la seule faute qui soit risible, c’est la vanité”

“La spéculation est un luxe, tandis que l’action est une nécessité”

“On trouve des sociétés qui n’ont ni science, ni art, ni philosophie. Mais il n’y a jamais eu de société sans religion”

“Toute action est un empiétement sur l’avenir”

Léon Bloy

“Celui qui peut se permettre de payer des intérêts ne devrait pas avoir besoin d’emprunter”

“L’absolu est un voyage sans retour”

“La douleur est l’auxiliaire de la création”

“La vraie patrie des hommes, c’est leur désir”

“Le travail est la prière des esclaves ; la prière est le travail des hommes libres”

“Nous demandons à Dieu ce qu’il nous plaît, et il nous donne ce qu’il nous faut”

“Plus on approche de Dieu, plus on est seul. C’est l’infini de la solitude”

Alain

“Admirer, c’est égaler”

“C’est la foi même qui est Dieu”

“Ce qu’on veut faire, c’est en faisant qu’on le découvre”

“Ce qui est difficile, c’est de n’être jamais dupe, et cependant de tout croire de l’homme”

“Ce sont les passions et non les intérêts qui mènent le monde”

“Depuis que l’avion s’est envolé sans la permission des théoriciens, les techniciens se moquent des théoriciens”

“Dès que l’on s’instruit en vue d’enseigner, on s’instruit mal”

“Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est une vie”

“Il est bien vrai que nous devons penser au bonheur d’autrui ; mais on ne dit pas assez que ce que nous pouvons faire de mieux pour ceux qui nous aiment, c’est encore d’être heureux”

“Il n’y a de progrès, pour nul écolier au monde, ni en ce qu’il entend, ni en ce qu’il voit, mais seulement en ce qu’il fait”

“Il n’y a jamais d’autre difficulté dans le devoir que de le faire”

“Il suffit de se croire esclave pour l’être en effet”

“Il y a du supplice dans la passion, le mot l’indique”

“L’effet de l’ivresse est d’abolir les scrupules du sentiment”

“L’erreur est facile à tous ; plus facile peut-être à celui qui croit savoir beaucoup”

“L’intelligence, c’est ce qui dans un homme reste toujours jeune”

“La morale commence là où s’arrête la police”

“La mort est une maladie de l’imagination”

“La peur est ce qui gronde dans le courage ; la peur est ce qui pousse le courage au-delà du but”

“La rançon de la pensée, c’est qu’il faut bien penser”

“La vertu d’un homme ressemble bien plus à ses propres vices qu’à la vertu du voisin”

“Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l’ont pas cherchée”

“Le conteur, qui veut faire paraître des choses absentes, y réussit bien mieux par le frisson de la peur que par une suite raisonnable de causes et d’effets”

“Les temps sont courts à celui qui pense, et interminables à celui qui désire”

“Ma grande objection à l’argent, c’est que l’argent est bête”

“Ne pas se forcer à penser ; mais noter aussitôt chaque pensée qui se propose”

“On devrait bien enseigner aux enfants l’art d’être heureux quand les circonstances sont passables et que toute l’amertume de la vie se réduit à de petits ennuis et à de petits malaises”

“On n’aime guère un bonheur qui vous tombe ; on veut l’avoir fait”

“On peut défaire n’importe quel bonheur par la mauvaise volonté”

“On prouve tout ce qu’on veut, et la vraie difficulté est de savoir ce qu’on veut prouver”

“Qu’il est difficile d’être courageux sans se faire méchant !”

“Que les citoyens donnent plus volontiers leur vie que leur argent, voilà un paradoxe assez fort”

“Qui est mécontent des autres est toujours mécontent de soi”

“Refuser en donnant des raisons, ce n’est pas refuser”

“Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit”

“Savoir, et ne point faire usage de ce qu’on sait, c’est pire qu’ignorer”

“Tout homme est sensible quand il est spectateur. Tout homme est insensible quand il agit”

“Tout homme persécute s’il ne peut convertir. À quoi remédie la culture qui rend la diversité adorable”

“Toute idée claire que nous formons diminue notre esclavage et augmente notre liberté”

“Un homme cultivé ressemble à une boîte à musique. Il a deux ou trois petites chansons dans le ventre”

“Un homme ferme et même inébranlable dans son jugement sur nous, nous donne force et consistance”

“Un homme savant a compris nombre de vérités, un homme cultivé a compris un certain nombre d’erreurs. Et voilà toute la différence entre l’esprit droit et l’esprit juste”

“Une idée que j’ai, il faut que je la nie ; c’est ma manière de l’essayer”

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.