You are here

Devenir plus sage avec Marc Aurèle, Socrate et Aristote

socrate

Marc Aurèle

(121-180).
Empereur romain (161-180).
Il lutta victorieusement contre les Parthes et les Germains et fut un habile administrateur.
Ses Pensées constituent l’un des grands textes de la philosophie stoïcienne.

“Accomplis chaque acte de ta vie comme s’il devait être le dernier”

“Au-delà de toi est la source du bien, une source qui peut toujours jaillir, si tu creuses toujours”

“Ce concombre est amer ? Jette-le ! Il y a des ronces sur le chemin ? Détourne-toi ! C’est tout ce qu’il faut. Ne dis pas à ce sujet : Pourquoi ces choses-là se trouvent-elles dans le monde ?”

“Celui qui aime la gloire met son propre bonheur dans les émotions d’un autre. Celui qui aime le plaisir met son bonheur dans ses propres penchants. Mais l’homme intelligent le place dans sa propre conduite”

“Considérez les occasions où votre chagrin et votre colère vous ont causé plus de souffrances que les faits eux-mêmes”

“Entre le plus possible dans l’âme de celui qui te parle”

“Fais attention à ne jamais avoir à l’égard des misanthropes les sentiments qu’on les misanthropes à l’égard des hommes”

“Fouille en dedans. C’est en dedans qu’est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours”

“Il ne faut pas en vouloir aux événements”

“L’homme ordinaire est exigeant avec les autres. L’homme exceptionnel est exigeant avec lui-même”

“La meilleure façon de se défendre est de ne pas imiter l’offenseur”

“La mort n’est peut-être qu’un changement de place”

“La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive”

“La philosophie consiste à veiller sur le dieu intérieur”

“Le propre de l’homme est d’aimer même ceux qui l’offensent”

“Le vaniteux fait dépendre son propre bonheur de l’activité d’autrui ; le voluptueux, de ses propres sensations et l’homme intelligent, de ses propres actions”

“Ne te laisse pas distraire par les événements extérieurs ! Prends le temps d’apprendre quelque chose de bon et cesse de papillonner !”

“On est souvent injuste en s’abstenant d’agir et non seulement en agissant”

“On est souvent injuste par omission”

“On n’est pas moins fautif en ne faisant pas ce qu’on doit faire qu’en faisant ce qu’on ne doit pas faire”

“Personne ne se lasse d’être aidé. L’aide est un acte conforme à la nature. Ne te lasse jamais d’en recevoir et d’en apporter”

“Que la force me soit donnée de supporter ce qui peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre”

“Que toutes tes pensées soient telles que si on te demandait à tout instant ce que tu penses tu puisses toujours l’avouer sans honte”

“Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers”

“Rejette l’opinion et tu seras sauvé”

“Rien n’est avantageux qui te fait perdre le respect de toi-même”

“Tout ce qui paraît au-dessus de tes forces n’est pas forcément impossible ; mais tout ce qui est possible à l’homme ne peut être au-dessus de tes forces”

“Toutes les choses s’enchaînent entre elles et leur connexion est sacrée et aucune, peut-on dire, n’est étrangère aux autres, car toutes ont été ordonnées ensemble et contribuent ensemble au bel ordre du même monde”

“Va toujours par le chemin le plus court, et le plus court est le chemin tracé par la nature”

“Voici la morale parfaite : vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Ne pas s’agiter, ne pas sommeiller, ne pas faire semblant”

Socrate

Philosophe grec (470-399 avant J.-C.).
Bien qu’il n’ait laissé aucun écrit, il exerça une influence profonde sur la philosophie antique et sur toute la pensée occidentale.

“Ce qui fait l’homme, c’est sa faculté d’adaptation”

“Ceux qui désirent le moins de choses sont les plus près des dieux”

“Connais-toi toi-même”

“Dans tous les cas, mariez-vous. Si vous tombez sur une bonne épouse, vous serez heureux ; et si vous tombez sur une mauvaise, vous deviendrez philosophe, ce qui est excellent pour l’homme”

“Existe-t-il pour l’homme un bien plus précieux que la santé ?”

“Il n’y a point de travail honteux”

“Je ne suis ni Athénien, ni Grec, mais un citoyen du monde”

“L’âme déréglée est comme un tonneau percé à cause de sa nature insatiable”

“La première clef de la grandeur est d’être en réalité ce que nous semblons être”

“La sagesse commence dans l’émerveillement”

“Le bonheur, c’est le plaisir sans remords”

“Le mal vient de ce que l’homme se trompe au sujet du bien”

“Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-même les bonnes réponses”

“Mieux vaut encore subir l’injure que la commettre”

“Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans”

“Nous ne nous approchons de la vérité que dans la mesure où nous nous éloignons de la vie”

“Nul n’est méchant volontairement”

“On compte plus facilement ses moutons que ses amis”

“Que voulez-vous que je lui apprenne ? Il ne m’aime pas”

“Rien n’est trop difficile pour la jeunesse”

“Si un âne te donne un coup de pied, ne lui rends pas”

“Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien”

“Un homme doit-il se marier ? Quoi qu’il fasse, il se repentira”

“Un homme qui a faim n’examine pas la sauce”

“Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses”

“Une vie sans examen ne vaut pas la peine d’être vécue”

“Vous pouvez cacher aux autres une action répréhensible, mais jamais à vous-même”

Aristote

Philosophe et savant grec (384-322 avant J.-C.).
Disciple de Platon, fondateur du Lycée où il enseigna 12 ans, il fut le précepteur et l’ami d’Alexandre le Grand.

“Aimer, c’est jouir, tandis que ce n’est pas jouir que d’être aimé”

“Avoir beaucoup d’amis, c’est n’avoir point d’amis”

“C’est par l’expérience que la science et l’art font leur progrès chez les hommes”

“C’est par la nature que la plupart des êtres commandent et obéissent”

“Celui qui n’est plus ton ami ne l’a jamais été”

“Dieu est trop parfait pour pouvoir penser à autre chose qu’à lui-même”

“En ce qui concerne les actions, qui raisonne en général raisonne dans le vide”

“En toute chose, c’est la fin qui est essentielle”

“Il faut préférer ce qui est impossible mais vraisemblable à ce qui est possible mais incroyable”

“Il faut se conduire avec ses amis comme on voudrait les voir se conduire avec soi”

“Il n’y a pas une méthode unique pour étudier les choses”

“Il y a la même différence entre les savants et les ignorant qu’entre les vivants et les morts”

“L’argent n’est qu’une fiction”

“L’espérance est le songe d’un homme éveillé”

“L’excellence est un art que l’on n’atteint que par l’exercice constant. Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas une action mais une habitude”

“L’homme est naturellement un animal politique”

“L’homme est un animal social ; la nature l’a fait pour vivre avec ses semblables”

“L’infini n’est pas un état stable, mais la croissance elle-même”

“L’information exposée dans les circonstances les plus choquantes est celle dont le public se souviendra le plus longtemps”

“L’intention fait la culpabilité et le délit”

“La beauté est un appui préférable à toutes les lettres de recommandation”

“La colère est nécessaire ; on ne triomphe de rien sans elle, si elle ne remplit l’âme, si elle n’échauffe le cœur, elle doit donc nous servir, non comme chef mais comme soldat”

“La comédie : celle-ci fait les hommes plus mauvais qu’ils ne sont aujourd’hui et la tragédie les faits meilleurs”

“La définition fait connaître ce qu’est la chose”

“La marque distinctive du savant, c’est la capacité d’enseigner”

“La poésie est quelque chose de plus philosophique et de plus grande que l’histoire”

“La qualité de l’expression verbale est d’être clair sans être banale”

“La surprise est l’épreuve du vrai courage”

“La vertu est au milieu des extrêmes”

“Le bien ne suffit pas à assurer le bonheur, mais le mal suffit à assurer le malheur”

“Le sage est heureux jusque dans les tortures”

“Les lettres servent d’ornement dans la prospérité et de consolation dans le malheur”

“Qui peut le plus peut le moins”

“Savoir, c’est se souvenir”

“Une seule hirondelle ne fait pas le printemps ; un seul acte moral ne fait pas la vertu”

close

✨Recevez gratuitement la fiche audio et la fiche d'activités de "Trouvez vos forces maintenant" de Tom Rath 📈

Je hais les spams et protège vos données personnelles

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.