You are here

Accepter le confinement

confinement


Vivre confiné, c’est vivre comme dans une prison. On bouillonne comme dans une étuve, on rumine nos souvenirs, on peine à envisager un avenir en rose. La prison est pourtant vendue comme étant salvatrice, pourquoi conviendrait-elle aux délinquants et pas à nous, le commun des mortels ? 

Pourquoi préconisons-nous – la société – un remède que nous-mêmes ne sommes pas prêts à ingérer ? Peut-être parce que nous n’avons pas le sentiment d’avoir commis une faute – à juste titre – et cela nous semble injuste d’endurer les supplices d’un condamné ? Pouvons-nous néanmoins jouir des bienfaits rédempteurs de la prison alors même que nous sommes innocents ? 

La question est complexe d’autant plus qu’il est difficile d’accepter avec résignation une mesure qui nous prive de notre gagne-pain. Faut-il se rebeller ? Comment faire de cette période un moment fructueux ? 

Le confinement comme la prison sont salvateurs en ce qu’ils nous obligent à avoir un regard introspectif. Le brigand comme le citoyen lambda doivent entrer en eux-mêmes. L’un pour faire le point sur ses méfaits, l’autre pour réfléchir à l’avenir et se transformer en stratège, car oui, être confiné peut être l’opportunité de nous réinventer et aborder la vie avec une froide patience et un raisonnement digne des meilleurs joueurs d’échecs. 

Le temps est long lorsqu’on est contraint à l’enfermement, pourtant c’est un temps qui peut se révéler précieux si l’on sait en faire bon usage. Typiquement, si vous gardez votre calme et étudiez vos possibilités avec stratégie vous pourrez redevenir maître de votre destin. Le mot stratège vient du grec στρατηγία, strategía qui signifie commandant. Penser avec stratégie, c’est devenir son propre maître encore faut-il ne pas tomber dans les écueils du découragement ou de l’empressement. 

L’attente sera longue mais elle bénéficiera aux plus disciplinés, à ceux qui ne chôment et qui finalement ne considèrent pas le confinement comme une pause dans une vie mais au contraire, un moment clé pour se réinventer et prendre tout le monde de cours. 

Il existe plus voies de développement en cette période, en voici quelques-unes : 

  • l’acquisition d’une compétence
  • l’acquisition d’une connaissance 
  • l’acquisition d’une aptitude 
  • créer du lien familial 
  • etc. 

C’est le temps de développer sa dimension intérieure et sa sphère intime, vous l’aurez compris. Si vous étiez un oiseau de nuit, il vous faudra réapprendre à refaire votre nid. C’est une période difficile pour les extravertis seulement s’ils peuvent que leur identité se limite à cette extraversion seule

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.