You are here

Comment éviter de se comparer aux autres ?

Les comparaisons sont sources de mal-être

L’une des causes récurrentes de mal-être est souvent la tendance que nous avons de nous comparer avec les autres. Lorsque l’on est insatisfait, on cherche à l’extérieur des raisons de se sentir mieux, simplement en observant des gens dans de moins bonnes situations, on a tout de suite l’impression d’aller mieux. Finalement, cette attitude revient à se réjouir du malheur des autres et elle explique notamment le succès de certaines émissions de téléréalité qui mettent en scène des individus quelque peu grotesques voire grossiers, assurément immatures.

Toujours est-il que la comparaison, lorsqu’elle ne se fait pas avec des personnes plus misérables que nous, elle nous rend tout de suite plus incertains et même angoissés dans certains cas. Se comparer revient à se classer dans une course et c’est un jeu où l’on risque de se voir plus malheureux qu’on ne l’est vraiment. La comparaison est une arme à double tranchant, tantôt elle nous rassure, tantôt elle nous assomme.

La nécessité de définir son propre référentiel de valeurs

La comparaison n’est pas mauvaise en soi, elle est plutôt symptomatique d’un problème plus profond. Elle révèle finalement notre absence de fondation en ce qui concerne nos valeurs. Si vous êtes sûr des valeurs que vous portez, vous ne ressentirez pas le besoin de vous comparer avec les autres. Les valeurs jouent le rôle de référentiel à partir duquel vous devez vous jugez. Vous n’avez pas besoin des autres pour savoir si vous allez dans la bonne direction, il vous suffit de méditer et mettre en perspective vos choix et actions par rapport aux valeurs dont vous vous revendiquez.

La nécessité de suivre d’abord une voie déjà tracée

Dans un premier temps, quand on est jeune et sans expérience, il est effectivement convenable de suivre une voie déjà tracée. Dans un tel cas de figure, on a aussi besoin de se comparer en quelque sorte puisque c’est une manière d’apprendre de nouvelles compétences et connaissances. Se comparer revient dans ce cas à trouver une source d’inspiration chez ceux qui excellent dans un domaine. La comparaison peut dès lors jouer le rôle de catalyseur dans notre apprentissage.

Devenir bon dans un domaine

Une manière d’éviter la comparaison est bien souvent de devenir le meilleur dans un domaine en particulier. Étant donné que vous ne pouvez pas vous comparer directement avec les personnes de votre domaine, vous allez chercher de l’inspiration ailleurs, dans des activités différentes. Il n’est ainsi pas rare de constater que le génie créateur d’un peintre est attiré par la beauté de la nature, ou les talents d’un autre artiste (sculpteur, orfèvre, etc.)

S’inspirer des autres même s’ils font des choses différentes

Plutôt que de jalouser ou envier les personnes qui excellent dans un domaine, il est bien mieux de les remercier notamment parce qu’elles peuvent vous servir d’inspiration. Quand on envie quelqu’un, finalement, on prend l’attitude de celui qui ne croit pas qu’il peut réaliser les mêmes choses. À l’inverse, celui qui témoigne d’une forme de gratitude à l’égard de cette personne talentueuse, aura plus de chance d’assimiler les qualités qu’il observe.

Rechercher la joie et non le plaisir

La comparaison donne souvent lieu à une sensation de plaisir immédiat procuré par le neurotransmetteur qu’est la dopamine. Cette sensation peut devenir addictive de telle sorte que l’on recherche uniquement à ressentir cette supériorité à l’égard des autres personnes que l’on domine. Cette stratégie n’est pas viable sur le long terme puisqu’elle est insatiable. Il est selon moi bien plus efficace de faire reposer son équilibre mental sur quelque chose de stable à savoir trouver la joie dans la concrétisation des valeurs dont on se revendique.

Voyager pour s’inspirer de modèles différents

En voyageant, vous allez vous rendre compte que ce qui importe le plus dans d’autres pays n’est pas ce vers quoi toute votre attention était accaparée dans votre pays d’origine. Voyager vous permet de prendre exemple sur de nouveaux modèles de vie qui vous servent à vous émanciper de certains carcans dont vous n’aviez peut-être pas conscience. Voyager remet en question vos certitudes et parfois elles peuvent même voler en éclats.

Lire pour étendre son horizon

Ceci n’est en rien une révélation, mais il est bon de se rappeler certaines choses. Lire permet de découvrir la vie de gens qui nous ont précédés. C’est un peu comme le voyage, sauf que vous voyagez dans le temps. Plus vous lisez, plus vous donnez à votre cerveau certaines impressions, des images dont il peut s’inspirer. Ensuite, c’est lui qui va recréer sa propre composition de manière consciente ou pas. En lisant, vous allez vous donner de nouveaux modèles et vous émanciper des barrières du temps.

Suivre sa propre voie

Enfin, une fois que vous aurez appris des autres et aurez créé votre propre image de votre futur soi, il ne vous restera plus qu’à suivre la voie que vous vous aurez tracée. En faisant cela, vous vous épargnez des comparaisons interminables.

Pour résumer :

  • Se comparer est à la fois une source de souffrance ou de plaisirs éphémères. 
S’il est bon de se comparer au début de sa vie pour apprendre des compétences ou connaissances, il est mieux ensuite de faire reposer son bonheur sur un ensemble de valeurs.
  • Ensuite, il est bon d’apprendre à exceller dans un domaine pour s’émanciper ensuite des voies toutes tracées.
  • Faire prendre de gratitude envers ceux qui excellent pour les prendre comme exemples et sources d’inspiration.
  • Voyager aide à trouver de nouvelles manières de vie et de nouveaux référentiels de valeurs.
  • Il vaut mieux rechercher la joie qui provient du conformité vis-à-vis de ses valeurs et non le plaisir.
  • Lire nous permet d’apprendre des gens qui nous ont précédés et créer une vie selon les principes qui nous conviennent.

close

✨Recevez gratuitement la fiche audio et la fiche d'activités de "Trouvez vos forces maintenant" de Tom Rath 📈

Je hais les spams et protège vos données personnelles

Related posts

4 Thoughts to “Comment éviter de se comparer aux autres ?”

  1. Merci pour ce petit guide qui est bien utile dans notre société … j’aime l’idée de l’inspiration des autres 🙂

  2. Bonjour,
    Merci de poser les choses sur la comparaison ! J’avoue que ce sur quoi je fais le focus c’est « S’inspirer des autres » C’est tellement plus constructif ;-p
    Quant aux voyages et la lecture, c’est exactement ça. Ils permettent une ouverture d’esprit qu’on n’aurait pas si on ne faisait que regarder la télé :-p

  3. rmibonnet

    La seule personne à qui ont doit se comparer, c’est le nous d’avant. Car nous sommes la seule personne qui peut avoir un véritable impact dans notre vie ;).

  4. Bonjour Edward,
    Consciemment et très certainement inconsciemment la comparaison est beaucoup plus répandue qu’on ne le pense. Vos conseils sont judicieux, je pense que sans travail en profondeur sur soi, nous aurons à un moment ou à un autre, de nouveau cette fâcheuse manie de se comparer. Je connais le sujet, cela ne m’a pas empêché de retomber dans le panneau. Je me forme en continu, acquérir de nouvelles connaissances prend du temps, comme cela va pas assez vite à mon goût, il m’arrive de me comparer à des personnes qui eux sont déjà des experts dans le domaine.(je relativise et neutralise ce comportement rapidement, mais il m’arrive encore de le faire)
    Merci pour votre partage, une piqûre de rappel est toujours la bienvenue,
    cordialement,
    Anna

Laisser un commentaire

 

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.