You are here

Méditation : 10 % plus heureux ?

Méditation

Un condensé du livre de Dan Harris, 10% happier

Comment réduire son stress, devenir plus calme et satisfait tout en étant maintenant sa productivité ? C’est en quelque sorte la question à laquelle Dan Harris tente de répondre dans son livre.

Combien de fois vous êtes-vous senti submergé par vos émotions ? Tellement dominé par elles, que vous en êtes venu à agir sous le coup de la colère ou de la frustration. Vous avez sûrement regretté les choix pris dans de telles circonstances, n’est-ce pas ? D’autre part, combien de fois vous êtes-vous laissé entraîné dans une spirale négative dans votre quotidien alors qu’un élément insignifiant en a été le déclencheur ?

Selon l’auteur, il existe un remède aussi simple qu’efficace : la méditation

Des études scientifiques viennent appuyer cette thèse. En effet, il est montré que la méditation et la pleine conscience améliorent votre santé, votre bien-être jusqu’à améliorer votre productivité de façon significative.

La clé de la méditation est de réduire votre égo et ses effets délétères.

L’égo est un ennemi intime à combattre

La culture occidentale a tendance à survaloriser l’égo, le « je », là où les Orientaux y accordent une moindre importance. Votre égo vous conduit parfois à faire des choses insensées qui pourront vous nuire à vous-même. Prendre ses distances avec son égo vous permettra d’y voir plus clair, de « prendre de la hauteur » et de ne pas tomber bêtement dans des pièges que la maîtrise de nos émotions peut éviter.

L’égo est insatiable

L’égo ne vous mène pas vers la tranquillité car il ne sait jamais se satisfaire de ce qu’il a. Si vous écoutez votre égo, vous serez toujours dans l’attente de quelque chose en dépit de ce que vous avez déjà atteint ou obtenu. L’égo vit soit dans le passé, soit dans le futur, jamais dans le présent. Votre égo vous empêche de profiter pleinement de l’instant présent car vivre l’instant présent implique le laisser-aller, ce que ne permet pas votre égo.

La méditation : l’apprentissage du laisser-aller

La méditation nous apprend la pleine conscience qui consiste à répondre plutôt qu’à réagir face à une situation donnée. Nous devenons plus détachés et apprenons à rester maîtres de nous-mêmes alors que nous pourrions subir nos émotions. La pleine conscience consiste en l’observation sans jugement. La méditation permet d’augmenter votre compassion à l’égard de vous-même et des autres. La compassion est une qualité qui engendre un comportement plus sain au quotidien, c’est du moins ce qu’ont démontré des recherches scientifiques sur le sujet. La compassion aiderait grandement à arrêter la consommation de drogues ou la propension au stress. La méditation réduit la conscience de soi ce qui permet de mieux interagir avec autrui notamment en ayant une attitude plus empathique. Etre bon pour les autres est bon pour soi, c’est un égoïsme « sage » à l’opposé de l’égoïsme « idiot » comme l’a ainsi expliqué le Dalai Lama.

Contrôler son égo ne veut pas dire nier ses propres besoins physiologiques : tout le monde n’aspire pas à devenir un ascète sublimant ses désirs. La meilleure attitude qu’il soit consiste à garder les choses simples et faciles.

En quoi consiste la méditation au juste ?

Cela consiste à s’asseoir simplement, fermer le yeux le plus souvent et se concentrer sur sa respiration. Des idées vont survenir mais elles repartiront, l’essentiel est de se concentrer sur son corps plutôt que sur ses pensées. Vous n’avez besoin de rien pour commencer à méditer, seulement essayez de pratiquer ce qui a été précédent décrit.
Le stress est lié à la peur ou la perception d’un danger. Le problème est que nous accumulons du stress tout au long de la journée sans pouvoir nous en décharger. La méditation est une solution.
Le processus de réduction du stress par la méditation : Prendre conscience de l’émotion, ne pas la rejeter, voir quels en sont les effets et se séparer d’elle selon le principe de non-identification.

Pour en savoir plus :

Related posts