You are here

Comment redevenir heureux comme un enfant ? 

Pour la plupart d’entre nous, nos jeunes années riment avec les joies simples de l’insouciance. Si bien sûr tout le monde n’a pas eu une enfance facile, nous nous souvenons probablement de la capacité que nous avions à nous émerveiller de choses anodines. L’émerveillement de découvrir le monde qui nous entourait était de l’ordre du quotidien. Est-ce parce que nous “connaissons” le monde qu’il est aujourd’hui de plus en plus difficile de retrouver cette sensation d’émerveillement ?

Nous croyons connaître le monde, mais la plupart du temps, nous répétons des idées que nous avons entendues, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas le fruit de notre expérience personnelle et profonde. Nous répétons comme des automates des idées dans nos têtes de telle sorte qu’elles tracent des routes qui forment des idées préconçues. Finalement, nous expérimentons le monde au travers de filtres qui nous empêchent de véritablement ressentir les choses. Cette distanciation rend difficile voire impossible l’émerveillement. Si le jeune enfant s’émerveille devant une fourmi, c’est parce qu’il n’a pas d’idée préconçue à son sujet et il est à même de la découvrir et de la comprendre le jour de notre rencontre avec elle. Bien sûr, il serait naïf voire grotesque de vouloir totalement retomber dans l’enfance et s’émerveiller des mêmes choses que lorsque nous n’avions que 4 ans. Pourtant, l’idée de pouvoir s’émerveiller facilement ne devrait jamais nous quitter. C’est un pouvoir que nous avons tous mais que nous décidons de perdre presque consciemment au fur et à mesure que notre éducation formelle se renforce. Comment retrouver cette aptitude qui rend la joie à portée de main ?

L’énergie

Ce qui caractérise les petits enfants, c’est leur trop plein d’énergie dont ils jouissent. Ils sont comme des piles et ne reculent devant aucune dépense d’énergie si ça leur permet de s’amuser. Bien sûr, à la fin de la journée, les enfants sont fatigués et ils n’ont qu’une envie, celle de tomber dans les bras de Morphée. Cette fraîcheur si caractéristique de l’enfance, on pourrait s’en inspirer en tant qu’adulte. Les enfants ont bien sûr l’avantage de leur âge qui leur donne cette énergie débordante, la même que celle des jeunes pousses d’arbres qui présentent un vert aussi éclatant que leur jeunesse. Néanmoins, cette énergie, nous pouvons la préserver et la faire grandir, même si nous sommes adultes. Un adulte, s’il veut garder une vitalité, doit s’astreindre à un certain nombre de choses quotidiennes qui lui permette d’optimiser son capital énergétique. Ces habitudes sont assez simples, il s’agit de dormir suffisamment, de manger sainement, de faire de l’exercice ainsi que d’avoir des pensées bienveillantes (ou positives) à l’égard des autres. En cultivant ce “cocktail”, vous pourrez davantage vous connecter avec la nature et les autres, parce que finalement qu’est-ce que l’émerveillement si ce n’est un moment pendant lequel nous entrons en résonance avec quelque chose ? S’émerveiller, c’est pouvoir capter la quintessence d’une personne, d’une plante, d’un animal, c’est créer une connexion qui stimule notre esprit et notre cœur. Pour pouvoir rendre cette chose possible, il faut disposer de suffisamment d’énergie afin de mettre justement son cœur et son esprit au service de cette “rencontre”.

La gratitude

Il y a dans l’émerveillement, l’idée d’une gratitude immédiate. Lorsqu’on s’émerveille, on témoigne finalement de notre reconnaissance. On apprécie ce qu’on voit et on ne cache pas ses émotions en quelque sorte. On réagit sincèrement et avec gratitude à une stimulation extérieure. Sans gratitude, il n’y a pas d’émerveillement. Pour développer sa gratitude, il faut apprendre à dire merci dans sa tête et dans son cœur. C’est remercier quand on le peut les choses qu’on a. Le cerveau humain est ainsi fait, il pense essentiellement à ce dont il manque, c’est pourquoi il faut l’entraîner à penser aux choses qu’il possède déjà. Se rappeler la chance qu’on a et valoriser la qualité des personnes qui nous entourent est important pour apprécier la vie et créer un espace propice à des émerveillements futurs.

L’absence de jugement

Les enfants, parce qu’ils sont pour la plupart exempts de jugement, sont en réalité des petits sages à leur façon. Nous devrions pouvoir les prendre comme exemple pour renouer avec ce regard non réprobateur ou hostile. Cette confiance qu’ils donnent facilement est bien sûr problématique dans un monde qui tend à abuser d’une forme de gentillesse. Pourtant, quelqu’un qui arrive à la fois à donner pleinement sa confiance tout en apprenant à se défendre quand cela est nécessaire, arrive à vivre à son plein potentiel. Par ailleurs, le désir que l’on a, celui de posséder ou de vouloir changer les autres peut être une entrave à réellement voir les choses telles qu’elles sont. Nos désirs ont tendance à altérer notre perception du réel. Quand nous sommes dominés par des désirs forts, nous n’arrivons plus à être objectifs, nous faisons de la subjectivité la règle et celle-ci nous éloigne de la possibilité de s’émerveiller.

Recréer la merveille intérieure

Pour s’émerveiller, il faut que notre merveille intérieure rentre en contact avec la merveille extérieure. Pour ce faire, il faut cultiver une forme de pureté intérieure, au premier rang desquelles celle de nos pensées. L’enfant s’émerveille parce qu’il est immaculé, il est innocent. Son innocence lui permet de s’émerveiller. C’est pourquoi, il est plus qu’essentiel d’arriver à développer une routine qui vous permet de faire le vide et de ne pas être troublé par des désirs malsains ou des pensées négatives. Pour ce faire, il n’y a pas de secret, les remèdes sont connus de tous mais le plus dur c’est de les appliquer avec assiduité. Que ce soit le yoga, le chi-gong, la méditation, la lecture, la musicothérapie, la prière, la psychothérapie etc. il suffit de choisir une activité qui vous convient et de vous y adonner chaque jour religieusement.

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.