You are here

Cultiver les trois dimensions de l’être

qualités

l’esprit (l’intellect), le cœur et la volonté (les tripes)

Le bien-être résulte d’un sublime équilibre que l’on cultive soit par des habitudes saines, soit par un entourage favorable pour le développer. Notre nature humaine nous oblige à explorer les diverses dimensions de notre être. Le désordre apparaît lorsqu’on a négliger une ou plusieurs dimensions de ce qui nous rend humains. L’école a pour but de développer notre intellect. L’école ne cherche plus à éduquer notre cœur comme elle a su le faire avant, elle cultive avant tout en nous une certaine passivité et docilité pour faciliter notre future adhésion au monde du travail. 

L’intellect (nos compétences) est ce que nous irons monnayer contre un salaire. 

Le cœur est un allié précieux lorsqu’on fait des choix de vie. C’est l’ossature de notre être. Penser d’après des valeurs fermement ancrées nous aide à faire preuve de davantage de discernement dans nos choix les plus anodins comme les plus fondamentaux. 

Sans une éducation de nos valeurs morales, on s’expose tôt ou tard à une ou des crises identitaires qui naissent avant tout de la perte de sens dans l’existence. 

La volonté est tout aussi importante, elle est la marque de notre esprit d’initiative et de notre persévérance. Accroître sa volonté signifie relever le défi des difficultés qui se présentent sur notre chemin. La volonté est cultivée dans la dureté, l’incertitude et parfois même le chaos. Les contrariétés quotidiennes peuvent trouver une solution dans un subtil cocktail dont les ingrédients sont notre intellect, notre cœur et notre volonté. 

Parfois, c’est parce qu’on a ne fait pas appel à notre cœur qu’on peine à comprendre et résoudre un problème. Dans un autre cas, c’est le manque de recul et de réflexion qui nous empêche d’y voir clair, la volonté seule ne suffit pas. Enfin, ce peut être l’absence de prise de risque, le manque d’esprit d’initiative qui nous empêche d’avancer dans d’autres cas. 

Avoir conscience de ces trois dimensions de l’être peut être utile pour résoudre des challenges quotidiens. Le problème étant que souvent nous ne faisons appel qu’à l’une de ces ressources pour nous aider, ce qui nous mène à une impasse. 

Toute activité requiert ces trois éléments si l’on veut exceller. Ainsi, pour être un bon athlète, il ne faut pas seulement avoir une volonté d’acier, il faut aussi avoir du cœur et de l’intelligence. Bien sûr, il existe des activités qui feront davantage appel à l’une de ces ressources, voyons quelques exemples. Pour développer l’intellect, on peut lire, écrire, débattre, assister à des conférences, regarder des vidéos instructives, écouter des podcasts, méditer etc. Pour développer son cœur, on peut prier, aider son prochain, pratiquer l’action désintéressée, pratiquer des sports à vocation morale (arts martiaux etc.), méditer, cultiver un lien avec la transcendance etc.. La volonté peut être renforcée de différentes manières : par le sport, l’entreprenariat, les études, pratiquer des activités nous exposant à une forme de danger (sport de combat etc.) etc.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.