You are here

4 conseils pour être plus positif

conseils pour être plus positif

Conseils pour être plus positif , des idées à méditer.

Changer votre regard sur le monde en utilisant la force sincère du compliment

N’avez-vous jamais cette impression de vous lever le matin et d’être de mauvaise humeur ou tout simplement pas d’une humeur particulièrement positive ? Comme tout objet qui se met en mouvement, la bonne humeur a besoin d’une force initiale qui l’anime. La nature a tendance à nous pousser vers la négativité si on n’y fait pas attention. C’est ce même principe qui s’applique à un jardin. On a besoin de l’entretenir si on ne veut pas qu’il ait des mauvaises herbes. Pour être de meilleure humeur, il existe mille façons d’y parvenir. Voici un conseil que vous n’avez peut-être jamais entendu. Il vous suffit de chercher à faire des observations positives et sincères sur tout ce qui vous entoure. L’idéal étant de le verbaliser autant que possible de manière à créer ce lien de positivité qui vous unit aux autres. Être proactif dans les compliments sincères va vous permettre de vous donner de l’entrain et cette énergie vous portera tout au long de la journée. Cette force du compliment, il faut aussi la diriger vers soi. Plus vous êtes en mesure de voir chez les autres des qualités, plus vous serez en mesure de voir vos propres qualités parce que vous avez changé de logiciel mental en quelque sorte. Donc, entraînez-vous donc, soyez beaucoup plus bienveillant à l’égard de vous-même. L’idée n’est pas d’être conciliant ni narcissique mais plutôt objectif. On a vraiment tendance à être dur avec soi, ce qui freine notre enthousiasme.

Récompensez-vous

Vous fournissez sûrement beaucoup d’efforts au quotidien. Il faut vous récompenser pour créer une boucle de rétroaction positive. Définissez les choses que vous aimez et faites-vous plaisir à chaque fois que vous atteignez un jalon. Vous n’êtes pas (et même vous ne devriez pas) vous offrir que des choses matérielles. Ce peut être des choses insignifiantes comme faire une pause, prendre un café, faire une balade ou s’offrir quelques congés à la campagne. Soyez imaginatif. Pour garder une bonne dose de productivité, il faut savoir être vigilant quant aux fluctuations de votre moral. N’ayant aucun scrupule à lâcher prise, du moins un temps, si vous avez le moral dans les chaussettes. Récompensez aussi les autres pour leur aide, leur collaboration ou leur confiance. Pour certaines personnes, les compliments n’ont pas trop d’importance, communiquez dans le langage qu’ils entendent le mieux (cf. article).

Conseils pour être plus positif : changez votre regard sur la peur

Ayez peur plutôt que douter

Douter vous conduit à vous battre pour ne pas perdre alors qu’avoir peur vous force à combattre pour gagner. C’est une différence de taille et il convient de mettre cette force à votre service. Le doute agit sur le cortex (la partie du cerveau qui est conceptuelle) alors que la peur prend sa source dans la votre cerveau reptilien. Le cerveau reptilien est le plus archaïque, c’est lui qui a été le premier formé dans l’histoire de l’évolution humaine. Il regorge de ressources dont nous n’avons pas conscience. C’est la partie du cerveau qui est la plus à même de réagir en cas de crise. À l’inverse, le cortex est le fruit d’une évolution plus tardive. Il peut être paralysant du fait des tergiversations auxquelles il peut mener. La peur est instinctive, elle nous pousse à agir la plupart du temps sauf qu’elle nous pétrifie ce qui peut être un mécanisme efficace de défense.

conseils pour être plus positif_ 2

Conseils pour être plus positif : Il n’y a pas de gens méchants, seulement des gens malheureux

Nous sommes le reflet de notre monde intérieur. Une vision manquant de compassion nous conduirait à séparer le monde entre deux groupes : les bons et les gentils voire davantage de dualismes (forts et incompétents etc.). Cette approche de la vie nous oblige inéluctablement à dresser des murs entre soi et le reste du monde. La séparation entre les êtres engendre un manque d’empathie et une incapacité à reconnaître en autrui un peu de ce que nous sommes.

Nous sommes le fruit de nos conditionnements, de nos expériences et bien sûr dans une certaine mesure de l’expression de notre ADN. Il y a cela dit dans chaque être humain des aspirations communes rassemblées autour de la pyramide des besoins de Maslow. L’incapacité à gravir les différents échelons de cette pyramide peut créer du ressentiment et finalement un mal être. Ce mal être peut trouver son expression dans la violence ou du moins une forme d’agressivité. C’est pourquoi il est important de distinguer la personne de ses actions aussi mauvaises soient-elles car elles sont la résultante d’une forme d’ignorance ou de détresse..

Nous devons condamner sans détours les injustices que peuvent causer les humains.  Néanmoins, il faut essayer de comprendre ce qui a pu conduire un être à réaliser un telle ou telle action afin de recréer du lien avec ceux qui pourraient se laisser aller à de telles bassesses. Ce lien peut apporter inclusion et compassion dans une société et prévenir, terreau d’une meilleure entente.

Lorsque l’on est immergé toute la journée dans des émotions négatives que sont la peur, la haine ou la colère, il est difficile de ne pas agir ou de parler de manière indigne de notre personne. Lorsque l’on fait le choix délibéré d’évoluer dans de telles émotions, on se condamne à poursuivre une voie infernale qui nous conduira vers plus de malheurs.

Il n’est pas toujours évident de choisir la bienveillance ou l’apaisement. Il est bon d’exprimer une certaine colère sans que celle-ci n’aille plus loin que les pensées ou parfois les mots.  Choisir de ne pas se laisser aller aux émotions destructrices est la seule manière qui vaille pour créer un monde d’harmonie.

Recevoir des idées inspirantes :

Related posts

10 Thoughts to “4 conseils pour être plus positif”

  1. Il n’y a pas de gens méchants, seulement des gens malheureux. Effectivement 🙂
    Malheureusement, il est parfois plus facile de penser une personne méchante que de la comprendre et d’avoir de la compassion pour elle.

  2. Merci pour cet article et ces 4 conseils très utiles pour être plus positif 😉

  3. Bastienne Nagy

    merci pour cet article qui pousse le lecteur à se responsabiliser sur son état. merci pour la nuance entre le doute et la peur qui m’est précieuse.

  4. J’aime beaucoup cette approche de reconnaitre que la méchanceté et l’agressivité sont souvent le résultat d’une vie malheureuse, présente ou passée, et parfois d’un environnement négatif dans l’enfance. En accordant aux autres (même juste dans notre tête) cette justification, on se met dans une position ou on se libère de notre réaction négative voire agressive. On ne condamne plus la personne mais plutôt son action.

  5. Merci pour cet article! Comme vous le dites, c’est un état d’esprit à cultiver et l’univers étant fait d’énergie, plus nous cultivons le positif plus nous attirons le positif! Merci pour ces bons conseils à mettre en pratique au quotidien!

  6. koalatomatomars84792

    Merci. Pratiquer la gratitude et regarder le monde avec enthousiasme en dépoussiérant notre curiosité grâce à la pleine conscience sont aussi des choses que je pratique au quotidien et me font du bien.

  7. Avoir peur et le faire quand même 😉 Depuis que l’on m’a donné ce judicieux conseil, je ne suis plus paralysée par mes peurs. Alors merci pour cet article nous booste pour bien vivre pleinement notre semaine 🙂

  8. Changer son regard sur soi-même, sur les autres ca fait déjà beaucoup. Et effectivement, savoir qu’il n’y a pas de gens méchants, mais juste des personnes malheureuse va m’aider au quotidien. J’avais jamais vu ca sous cet angle. Merci pour ces quelques conseils.

  9. macawtacospluto32729

    Merci beaucoup pour ton article !! très inspirant 🙂 J’adore 🙂

  10. Rudy

    J’aime beaucoup les conseils que tu donnes, « Il n’y a pas de gens méchants, seulement des gens malheureux », ca permet de prendre un peu de recul sur les actions de certaines personnes et finalement se dire que ce n’est peut être pas totalement de leur faute non plus.

Laisser un commentaire