You are here

Si vous jugez les autres, alors vous manquez l’opportunité de vous améliorer

amélioration

Le développement personnel consiste à s’améliorer et à changer notre rapport au monde. L’idée étant de puiser dans les expériences des autres afin de gagner du temps sur notre apprentissage. L’autre n’est plus un ennemi ou un rival, au contraire il devient une source de savoir et ce, quel que soit l’individu. Nous ne le regardons pas non plus tout à fait comme un autre, mais plutôt comme le miroir de nous-mêmes. En effet, nous savons que dans des circonstances différentes, nous aurions pu être cette autre. Ainsi, les défauts que l’on décèlent ne font plus l’objet de jugements ou de condamnations de notre part. Nous observons ces travers et en faisons une matière à réflexion : avons-nous ces défauts ? De même, les qualités qu’on décèle sont une source de réjouissance et non de jalousie. Nous nous demandons alors, comment cette personne a-t-elle pu développer une telle beauté dans son caractère ? Nous la prenons pour modèle et essayons d’émuler ses qualités. Finalement, le monde tout autour de nous se transforme en jardin d’Éden inversé où chaque situation, chaque individu est un arbre de la connaissance non-dualiste regroupant des dizaines de fruits que nous mangeons à pleines dents. Il est inversé parce que nous nous détachons de la vision d’un monde séparé en deux groupes, celui du bien et celui du mal, mais plutôt que nous le voyons comme une émanation d’une même source. Le bien et le mal ne sont plus distincts, ils font partie d’un grand tout. Ceci explique pourquoi si vous vous surprenez à critiquer ou tout simplement juger autrui, c’est peut-être que vous n’êtes pas dans cette démarche de développement personnel. 

Critiquer est une forme de distraction : au lieu de focaliser notre attention sur nous-mêmes, nous préférons plutôt regarder ailleurs. Ceci nous permet de nous épargner le travail qui suit généralement une autocritique. Si je juge autrui, je ne fais rien de vraiment productif. Les remontrances ou les reproches que je peux adresser aux autres n’ont rarement un effet motivateur. Par contre, je m’observe d’un œil critique et non complaisant, je mets toutes les chances de mon côté pour passer à l’action et opérer un changement. 

Enfin, si vous retenez de faire tout jugement, vous pouvez tout de même avoir un impact positif sur les autres, car votre bienveillance et votre retenue peuvent être une source d’inspiration.

Related posts