You are here

Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise.

Jean Monnet

Les hommes ne voient la nécessité que dans la crise. Jean Monnet

Jean Monnet, né le 9 novembre 1888 à Cognac et mort le 16 mars 1979 à Houjarray (Bazoches-sur-Guyonne), est un fonctionnaire international français, banquier international, promoteur de l’atlantisme et du libre-échange. Il est considéré comme l’un des « pères de l’Europe ».

Les crises nous font prendre conscience des biens précieux et pourtant si anodins que nous avons perdus alors qu’elles révèlent en plein jour les dysfonctionnements latents d’une société. Ceci est hélas la norme puisque que nous semblons ne pas apprendre des crises, lesquelles se reproduisent suivant des schémas similaires aux précédents. Faudrait-il vivre en permanence en état de crise pour garder à l’esprit les carences de nos sociétés ?

Sans doute oui, mais n’y a-t-il pas une manière d’éviter sans cesse d’être au pied du mur ? Les raisons qui nous poussent à ignorer la nécessité en temps de paix sont diverses. Néanmoins, il n’y a une qui dépasse toutes les autres, il s’agit du fait que tant que nous ne sommes pas touchés ou confrontés à la nécessité : comme elle ne nous atteint pas, on ne la voit pas. Aussi, est-il primordial que toutes les couches de la société se fréquentent. Vivre en vase clos ne fait que renforcer l’indifférence à l’égard des autres. La compartimentalisation ou la ghettoïsation de la société empêche de développer l’empathie nécessaire pour résoudre les défis auxquels les citoyens sont confrontés au quotidien. Voyager et “se frotter” aux autres est essentiel pour se transformer en acteur d’un meilleur monde. Ce n’est pas en étant indifférent que l’on peut construire un monde différent.

Related posts