You are here

Faut-il tolérer les gens toxiques dans sa vie ?

sérénité

La meilleure façon de ne pas se faire dévorer par le dragon, c’est de ne pas aller là où il est. Proverbe chinois 

Vous avez beau avoir des superpouvoirs, il y a toujours des gens qui peuvent agir sur vous comme de la kryptonite 

Être informé(e) quand le club xThinking ouvre des places

# Voir au-delà des apparences

Les gens toxiques sont partout, dans notre famille, à notre travail, dans nos cercles d’amis et finalement nous sommes tous un peu toxiques pour un ou des autres. Quelqu’un est toxique lorsqu’il provoque une émotion négative, un malaise ou fait ressurgir des idées sombres. Cette personne peut se révéler être seulement le détonateur de quelque chose de latent en nous. Cela dit, des contacts répétés peuvent aussi créer un problème qui n’existait pas en premier lieu, c’est pourquoi il est important d’évaluer la bienveillance des gens autour de soi et leurs intentions cachées par delà les apparences

# Deux approches face aux vampires énergétiques

On ne peut pas vraiment échapper aux gens toxiques, on peut les éviter ou s’élever dans les airs tel un ballon de baudruche face à un crapaud hideux dont la bave n’est plus à notre portée. Prendre de la hauteur est capital pour se sortir de situations difficiles avec des gens à problèmes. Le  plus souvent, cela implique une purification qui se fait dans l’intimité étant donné que c’est presque toujours avec le contact extérieur que l’on s’intoxique. Pour résoudre l’impossibilité d’éviter certaines personnes, il faut autant que possible en limiter les contacts lorsqu’on a bel et bien identifié qu’une haine irrationnelle était dirigée à notre égard. Foncièrement une personne toxique agit comme un voleur d’énergie : elle cherche à capter ailleurs l’énergie qu’elle n’arrive pas à prendre de manière saine et bienveillante. Souvent, ce seront des comportements dominants, agressifs, narcissiques ou tout simplement odieux que l’on pourra rencontrer chez ces gens-là. Il y a deux approches auxquelles on peut recourir pour les tenir à distance : les ignorer ou contre-attaquer, tout en leur souhaitant en notre for intérieur d’aller  sincèrement mieux pour ne pas tomber dans le piège de la spirale de négativité qu’ils nous tendent. 

Ces deux techniques sont à employer progressivement. Tout d’abord, s’il vient à être désagréable, on peut l’ignorer tout en lui souhaitant sincèrement un bon rétablissement psychique ou spirituel. Enfin, s’il se montre menaçant, il faut lui indiquer qu’il est tombé sur la mauvaise personne et que certaines limites ne doivent pas être dépassées : contre-attaquer, c’est faire savoir qu’il va perdre des plumes dans une altercation avec nous.

# Communiquez votre force 

Les individus toxiques sont somme toute assez méprisables puisqu’ils ne s’attaquent qu’aux gens qu’ils estiment plus faibles qu’eux-mêmes. Ils prennent la gentillesse pour de la faiblesse. Leur logiciel mental est complètement déglingué. L’idée n’est pas de se mettre à penser comme eux en devenant malveillant à notre tour, mais de savoir montrer ses crocs quand il le faut en sachant que s’ils ne comprennent pas la bienveillance : la fermeté et le rapport frontal constituent souvent un langage qu’ils comprennent bien mieux. Montrez que vous vendez très cher votre peau et qu’ils ont beaucoup à perdre en vous cherchant des noises. Affrontez-les avec bienveillance mais audace, ils chercheront ailleurs une victime à se mettre sous la dent. Soyez dans le conflit comme la mer en pleine tempête : d’apparence agitée mais en réalité d’un calme olympien dans la profondeur. Votre détermination et votre fougue ne seront que des éléments dissuasifs qui le / la feront rebrousser chemin. Soyez abrasif mais flegmatique à la fois pour que les gens ne sachent pas à quoi s’attendre avec vous et finalement préfèrent vous laisser tranquille. 

# Se ressourcer

Bien sûr, il est triste de devoir agir ainsi. Nous vivons, hélas, dans des sociétés où la haine peut être bien enracinée. Elle prend sa source à différents endroits, il est vain cela dit de s’attarder à en faire la recherche : rien ne devrait justifier la méchanceté gratuite. Au contraire, il est bien plus préférable de maintenir vivace un rituel quotidien qui nous permette de vous ressourcer. Ce peut être par la prière, la méditation, les balades dans la nature, le jogging, un passe-temps favori etc. Il est essentiel d’avoir une habitude fermement ancrée qui nous apporte à la fois sérénité et force au risque sinon de voir toute notre énergie vitale être aspirée et ne pas pouvoir remonter la pente quotidiennement. 

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réaction, tant que réaction il y a. Dans un accrochage avec quelqu’un de toxique, le pire qu’il puisse se passer c’est de devenir passif. Il faut le plus souvent anticiper la confrontation et l’éviter si elle peut être évitée. Cependant, si on ne vous laisse pas le choix que de contre-attaquer, alors il faut se jeter dans la bataille avec fermeté et intensité. 

# En conclusion


Pour pouvoir vivre heureux, le plus souvent, il faut savoir vivre caché comme le dit l’adage. Pour les personnes introverties, il est difficile de se ressourcer par le contact avec le monde extérieur, c’est au contraire souvent dans l’intimité que l’on arrive à faire le plein d’énergie. À vous de voir comment organiser vos journées : c’est à vous de trouver le bon ratio de temps passé à l’extérieur et celui passé chez vous. Il arrive que l’on ait pour seule bulle protectrice notre chambre qui nous offre à la fois repos et quiétude. Il est important de faire de la sérénité un pilier de notre vie. Sans elle, on ne peut pas être heureux. C’est pourquoi il faut savoir quelles sont les activités qui y contribuent tout en nous éloignant des personnes néfastes. Cela implique clarté et résolution. Appendre à être heureux est un apprentissage qui prend du temps, mais c’est le plus important qui soit.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.