You are here

Un nouvel ordre social émerge

ordre



L’empire de l’information

Une nouvelle hiérarchie sociale s’est lentement imposée sans que nous ne puissions en freiner la marche. Elle repose sur l’information comme l’était la terre pour les sociétés médiévales. Les milliards d’être humains produisent de l’information par l’utilisation qu’ils font de leurs divers appareils que sont les téléphones et autres ordinateurs portables. En soi, ce sont les nouveaux paysans. Leurs productions sont captées par des grandes entreprises de la tech qui sont devenues les nouveaux seigneurs. Entre ces deux groupes, il y a des individus qui arrivent à tirer leur épingle du jeu en servant ces grandes sociétés par leurs compétences (développeur, analystes de données, etc.) soit en produisant une information de meilleure qualité que l’on pourrait assimiler à de l’artisanat, c’est un produit qui a subi une transformation. En somme, ce corps intermédiaire représente les artisans médiévaux qui jouissaient d’un statut supérieur aux paysans sans toutefois être l’égal des nobles.

Au-dessus des nobles actuels, il y a ceux qui théorisent les récits collectifs auxquels nous tendons tous (libre-marché, consumérisme, athéisme, etc.), j’aurai tendance à les assimiler aux États qui jouent le rôle de contre-pouvoir (Ex: l’Union européenne sanctionnant les entreprises telles que Google). Je serais même tenté de dire que les nobles actuels (les grandes sociétés de la Silicon Valley et d’ailleurs) essayent de prendre la place de ce qui devrait être l’équivalent du clergé de l’Ancien Régime. Des personnes qui tentent d’occuper ce rôle sont par exemple B. Gates essayant de promouvoir le capitalisme philanthropique ou d’autres idées. Les valeurs qu’ils promeuvent entrent parfois en conflit direct avec les tabous et récits nationaux des États où leurs plateformes sont implantées.

Ainsi, pour occuper une place influente dans ce nouvel ordre, il convient de prendre en considération les forces en présence et de les mettre en perspective avec nos propres forces. Si vous avez l’âme d’un créateur, embrasser cette voie, vous aurez une place intéressante dans cette nouvelle hiérarchie. Si vous aimez les chiffres, votre talent naturel pourra vous élever dans cette société par des métiers techniques. Si vous avez l’âme d’un entrepreneur, essayez de lancer votre start-up, mais cela va être compliqué parce que beaucoup de seigneurs sont déjà en place. Si vous avez des talents d’idéologue, il sera difficile pour vous de propager vos idées si elles vont à l’encontre de l’ordre défendu par les grandes sociétés de la tech. Celui qui contrôle les plateformes, contrôle les pensées et finalement peut se prendre pour un chef religieux. Ainsi, le nouvel ordre actuel concentrera davantage de pouvoir entre les mains de ces nouveaux seigneurs. Le clergé laïc actuel, c’est-à-dire les états, existe toujours, mais pendant combien de temps vont-ils pouvoir garder leur souveraineté face aux assauts répétés de ces nouvelles entreprises.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.