You are here

Une certaine dose de d’incertitude est nécessaire pour progresser

incertitude



Combattre l’extrême confort pour rester productif

L’extrême confort que l’on recherche tous, peut être notre plus grand ennemi pour ce qui est de la productivité. Il favorise la superficialité et la non-urgence. Pour contrebalancer, c’est travers, il convient de renouer avec une certaine dose d’incertitude, et même dans certains cas de précarité.
Un certain degré de précarité crée l’urgence et donc l’intensité, par l’énergie et l’implication que l’on déploie, on a la possibilité de “compresser” le temps.
Que pensez-vous de deux personnes ? L’une, fonctionnaire et l’autre, travaillant de manière indépendante.
L’une a sa retraite qui l’attend au bout d’une quarantaine d’années de labeur, l’autre n’en aura pas et elle devra faire appel à sa propre capacité d’enrichissement en se constituant un capital ou d’une autre manière afin de créer une sécurité matérielle future.
À votre avis, laquelle de ces deux personnes s’appliquera le plus dans son travail et dans ses résultats ? Si on ne prend en compte que ce seul critère et qu’elles occupent des fonctions similaires – bien entendu, il existe des centaines de paramètres qui influencent la motivation et l’implication au travail – . Il est fort à parier que c’est la seconde.

Vivre dans un confort extrême, finalement bride votre progression puisque cela limite votre intensité et votre engagement.

Savoir se lancer des défis et se mettre dans des positions inconfortables est nécessaire si l’on souhaite toujours progresser et maintenir une amélioration constante, et ce, peu importe nos réussites passées.

Maintenir l’esprit du débutant

Quand on débute, on a soif d’apprendre. Après quelques années et de la réalisation, on a l’impression d’avoir fait le tour, on peut se laisser aller et finalement se satisfaire d’un engagement médiocre. Pour combattre cette tendance, il faut faire appel à l’un des leviers de différenciation dans notre travail : les compétences, les aptitudes, les connaissances, le secteur, la localisation, la langue, le mode de travail, les processus en place, les personnes avec lesquelles on travaille etc. La liste peut être sans limite. 

Savoir toujours se renouveler en jouant avec un ou plusieurs critères peut nous permettre de sans cesse garder l’esprit du débutant qui nous permet d’atteindre et rester au sommet et ainsi pouvoir réaliser une meilleure version de soi chaque jour. 

Related posts