You are here

Élevez vos enfants comme on cultive un jardin

enfant

On souhaite tous avoir des enfants précoces comme on souhaite récolter ses fraises plus tôt dans l’année. Néanmoins, un parent n’est pas un dresseur d’animaux, c’est avant tout un jardinier. La valeur d’une éducation n’est bonne que dans la mesure où l’on a réussi à recréer un environnement propice à la bonne “pousse” des enfants. Ces derniers ne naissent peut-être pas dans les choux, mais ils grandissent comme eux. 

De même que la plante n’a pas besoin de vous pour pousser, l’enfant grandit tout seul, c’est la logique de la vie, un processus qu’on ne peut pas contrôler, c’est la génétique qui est à l’œuvre. Cependant, comme le jardinier, vous pouvez contrôler l’environnement favorable qui lui permet de grandir dans de bonnes conditions. Une plante a besoin d’eau, d’oxygène, d’une bonne terre et d’ensoleillement pour donner le meilleur d’elle-même. Vous pouvez aider dans chacun de ces paramètres. Vous ne pouvez pas vous transformer en soleil mais vous pouvez faire en sorte d’enraciner vos plantes dans les endroits où celui-ci est le plus favorable. Un individu a besoin d’amour, de sécurité, de nourriture, d’une vie sociale équilibrée (famille, ami etc.) et bien d’autres choses. 

En tant que parent, vous avez un contrôle sur ce qui entoure votre progéniture, rien d’autre. Vous pouvez certes le contraindre, mais cela l’empêchera de pousser à la manière des bonzaïs qui restent nains toute leur vie. 

Une plante a besoin d’eau mais pas trop, un jardinier peut se contenter d’une demi-portion d’arrosage pour compenser les conditions météorologiques. De même, un enfant a besoin de réconfort et d’attention, mais dans une bonne proportion, au risque de se noyer dans un confort qui l’empêche de se débrouiller tout seul. 

Related posts