You are here

6 idées pour améliorer sa vie dès aujourd’hui

aller mieux

Se regarder avec distance

Nous pensons la plupart du temps en mode automatique. Notre cerveau est le fruit de nombreux conditionnements qui remontent à l’enfance et à l’éducation que l’on a reçue. Au-delà de ce conditionnement, nous avons tendance à suivre les mêmes chemins de pensée de manière à agir rapidement.

Si l’efficacité est une valeur appréciée elle peut nous aussi nous jouer des tours si on se rend compte que l’on obtient toujours le même résultat décevant. C’est pourquoi il est nécessaire de s’arrêter un temps et de s’observer d’un point de vue extérieur. Si vous étiez votre propre coach, que diriez-vous ?

Il est facile de conseiller les autres car le détachement génère de la clarté et de la rationalité. C’est tout le contraire qui se passe quand on essaie de se juger soi-même. Notre vision est complètement altérée par la peur de perdre l’estime que l’on a de soi et le sentiment d’impuissance qui peut nous envahir lorsque l’on essaie de prendre sa vie en main.

douche

S’il est difficile de faire cet exercice, il n’en est pas moins nécessaire. Lorsque vous faites périodiquement un exercice d’extropection (Observation psychologique extérieure (d’après l’expression, le comportement*, etc.)), vous avez la possibilité de réellement “corriger le tir”. Quand vous vous regardez d’une certaine distance, vous pouvez vraiment analyser froidement vos résultats et les mettre en perspective avec vos intentions et motivations intimes que vous connaissez. Y a-t-il un décalage ? Que pouvez-vous corriger dans vos efforts ou éliminer dans votre emploi du temps ? Pourquoi vous observer de l’intérieur et de l’extérieur vous offre une vue d’ensemble qui nourrira votre progrès si vous vous efforcez de les mettre continuellement en perspective.

Combien de fois vous êtes-vous posé la question de vos valeurs ?

Une dimension profonde de votre être est constituée de vos valeurs car elles conditionnent nombre de vos choix et actions. Pouvez-vous faire simplement la liste des idées qui vous motivent et selon lesquelles vous aimeriez vivre ? Classez ces idées et trouvez des exemples qui illustrent concrètement comment vous les avez matérialisées par le passé. Voici une liste de valeurs qui vous aideront peut-être à commencer :

Le courage

L’intégrité

La sincérité

Le plaisir

La bienveillance

Le sens de la justice

La sérénité

L’effort etc.

valeurs

L’identité

Quelle est votre identité ? Comment vous percevez-vous ? Savez-vous qu’il existe une corrélation directe entre ce que vous pensez de vous-même et vos actions (et par conséquent vos résultats) ? Si l’image que vous avez de vous-même n’est pas positive, comment allez-vous changer afin de vous aimer vraiment ?

S’aimer et se respecter sont des conditions essentielles au bonheur et a fortiori avoir du succès, si c’est ce que vous cherchez. Tant que votre identité sera rabougrie, vous ne pourrez pas atteindre de grandes choses. C’est pourquoi il vous faut investir dans vous-même, améliorer la perception que vous avez de ce que vous êtes. Premièrement, définissez une valeur que vous chérissez, par exemple le courage. Vous allez ensuite devoir agir de telle manière à illustrer cette valeur. Quand ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites est en cohérence avec cette valeur, vous allez mécaniquement gagner en estime de vous-même. Soyez patient, c’est un processus qui est long, on ne change pas son identité du jour au lendemain. N’ayez pas peur de vous focaliser sur une seule valeur à la fois. Même si vous ne vous concentrez que sur le développement de votre courage pendant des mois, vous allez récolter des effets collatéraux de ce travail. Si vous êtes plus courageux, vous aurez tendance à dire plus la vérité et à fournir plus d’efforts, vous allez donc simultanément travailler votre sincérité et votre goût de l’effort. C’est pourquoi il est important d’identifier une valeur cardinale. Il arrive souvent qu’une même valeur (qu’elle soit positive ou négative) peut à la racine d’autres valeurs et comportements. Ainsi, quelqu’un qui a le goût de l’effort aura tendance à dire plus souvent la vérité que quelqu’un de paresseux. Inversement, quelqu’un qui ment aura tendance à cultiver d’autres défauts comme la paresse. En effet, le mensonge est souvent utilisé pour éviter une situation désagréable, fournir un effort supplémentaire fait partie de ces situations.

Attraper des idées comme on attrape des papillons

Pour changer et s’améliorer, il faut trouver l’inspiration. Celle-ci ne se trouve pas toujours là où vous croyez. On pense souvent que les nouvelles idées émanent d’un effort conscient fait de concentration et de réflexions profondes. Il n’en est rien ou du moins ce n’est pas toujours comme ça que cela se passe. Les nouvelles idées germent généralement là où on ne les attend pas. Au détour d’une balade en forêt, d’un bain chaud détendu, d’une lecture enivrante, d’une contemplation d’un paysage en mouvement (vu de votre siège confortable de train), vous allez pouvoir découvrir des pépites d’idée comme on chasse les papillons au printemps, c’est-à-dire sans un véritable effort.

papillons

L’envie peut vous montrer le chemin

Si vous n’êtes pas au clair sur ce que vous désirez vraiment faire de votre vie, essayez un instant d’observer l’envie que vous cultivez à l’égard de quelqu’un ou d’une situation. Si l’envie est un péché qui est le plus souvent réprimé, elle sert aussi de guide sur ce à quoi vous aspirez véritablement. Quand vous enviez quelqu’un, c’est finalement que vous vous dites que vous aimeriez être à la place de cette personne. Approfondissez les raisons qui se cachent derrière ce sentiment et vous arriverez à connaître des choses sur vous-même que vous ignoriez jusqu’à présent.

chemin

Agir en se sachant mortel

Pensez-vous souvent à la mort ? Vous imaginez-vous six pieds sous terre mangeant les herbes par les racines ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez essayer de le faire plus souvent. Cela vous permettra de prendre de meilleures décisions dès aujourd’hui. Pourquoi cela ?

Parce que vous allez à la fois acquérir une connaissance de ce qui importe vraiment tout en démasquant le trivial et le futile dans votre vie. Si vous allez mourir dans un mois, il y a des dizaines de choses que vous cesserez de faire tout en commençant à en faire d’autres. Ce rappel vous donnera de la clarté et de l’intensité. Ceci explique pourquoi il n’était pas rare de trouver un véritable crâne humain dans une pièce, le plus souvent près de la bibliothèque au 18eme siècle, c’était un moyen immédiat de se rappeler l’impermanence de la vie.

crane

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.