You are here

Y a-t-il une noblesse dans la paresse ?

paresse

Le travail occupe une fonction de premier plan dans nos sociétés. Il est le symbole de notre intégration et parfois de notre raison de vivre. Dans un tel contexte, il serait absurde de se revendiquer de la paresse qui est l’opposée même de cette valeur. Pourtant, il y a de la sagesse et même peut-être de la noblesse, voyons ensemble pourquoi. 

Le travail est un effort conscient que l’on produit pour réaliser une tâche ou mettre un corps en mouvement. Il n’y a pas dans le travail une corrélation directe avec l’idée d’amour. En effet, l’existence du travail est justifiée par une relation d’intérêt d’ordre social ou économique le plus souvent. 

La paresse est au contraire le rejet de cette relation intéressée au monde. La paresse est une pause dans un monde frénétique. C’est le frein appuyé sur la pédale de la voiture pour ralentir et se demander si on va dans la bonne direction. La paresse n’est pas une vertu en soi, mais ses conséquences peuvent se révéler être vertueuses. Lorsque l’on s’arrête un instant pour contempler le monde et notre vie, on se donne l’opportunité de prendre du recul nécessaire pour savoir si ce qu’on fait nous plaît et si l’on se trouve dans la bonne direction. 

Et de prendre le temps de savoir ce que l’on aime, nous nous connectons avec une certaine noblesse. Agir avec amour, c’est agir sans effort et l’absence d’effort, c’est de la paresse. Ainsi, la paresse parce qu’elle nous aide à nous poser les bonnes questions, nous permet de remettre de l’amour dans nos vies là où il avait peut-être disparu. L’amour n’est rien d’autre que la valeur cardinale de la noblesse.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.