sex videos
clothed whore gets fucked. porn-of-the-week.com guy worship feet to three secretaries.
sexdiver.net
You are here

Jouez-vous votre peau ?

Il y a deux manières de se lancer dans les affaires. L’une implique d’y aller timidement, l’autre est « all-in ». Où vous situez-vous ? Il n’y a pas de spectre, c’est blanc ou noir, tout ou rien. Jouer sa peau vous permet de faire corps avec votre cause et de puiser dans un regain de ressources que vous ne soupçonniez pas. Imaginez deux généraux : l’un commande ses troupes de loin, dernière les lignes de combat et l’autre est en première ligne et risque sa vie à chaque bataille. Quelle sera la réaction des troupes à votre avis ? C’est le jour et la nuit. Les gens sont prêts à mourir pour un leader qui joue sa peau comme eux, mais ils n’hésiteront pas à prendre la fuite s’ils sentent que vous n’êtes pas complément impliqué et que les évènements ne se déroulent pas comme prévu.

Il faut apprendre à risquer sa peau

Risque sa peau s’apprend, mais il faut au préalable désapprendre ce qu’on nous a inculqué. L’éducation nous pousse à limiter nos risques et être calculateurs, c’est-à-dire l’inverse de ce qu’implique de jouer sa peau. Jouer sa peau, c’est affronter la peur, c’est prendre l’habitude d’agir avec panache et de tout perdre. Ce n’est pas facile à développer mais seule la pratique rend cet état psychique possible.

Tout le monde n’est pas fait pour jouer sa peau

De même que tout le monde ne peut pas être général, tout le monde ne peut pas aspirer à jouer sa peau à chaque moment. C’est une question de choix de vie. C’est en risquant gros qu’on peut gagner gros, mais qu’on peut perdre gros aussi.

L’intérêt de jouer sa peau

Dans un sens plus individuel, jouer sa peau ne vous laisse pas d’autre choix que de réussir. Si votre métier consiste à donner des conseils aux gens mais que vos erreurs ne vous impactent pas, c’est que vous ne jouez pas votre peau. Beaucoup de professions n’impliquent pas de conséquences graves sur ceux qui conseillent ou prendre des décisions (conseiller financier, politicien etc.) et c’est aussi pourquoi les clients et citoyens sont aussi mécontents. Lorsque vous risquez votre peau, vous pensez différemment.

Voir ce qui ne peut être vu

Ce qui distingue deux individus, de manière fondamentale, c’est la manière dont leur cerveau a été câblé. Pour créer des liens neuronaux, il faut du temps et de l’effort. Par l’effort, je veux dire la répétition. Pour accélérer le processus vous devez intensifier les efforts. La meilleure manière de le faire est de jouer sa peau. En jouant votre peau, vous mettez 100% de votre capital cognitif au service de votre cause qui est directement liée à votre survie. En accélérant le processus, vous pouvez atteindre des niveaux qu’aucune personne n’atteindra jamais parce qu’une vie ne sera pas suffisante pour compenser le manque d’intensité dans ses efforts.

Les effets collatéraux de jouer sa peau

Lorsque vous jouez votre peau vous pouvez récolter les bénéfices suivants :
– Atteindre un haut niveau de pratique délibérée
– Développer un sixième sens
– Comprendre mieux les gens
– Atteindre une forme de pureté et d’intensité
– Devenir plus humble
– Penser différemment de 98% des gens

Il n’y a rien de mal à ne pas vouloir jouer sa peau

Rien ne devrait vous obliger à chercher à tout prix à jouer votre peau. Vous devez simplement renoncer aux potentiels gains qu’offre le fait de jouer sa peau. Parce que là est le problème, les gens veulent les honneurs et la richesse sans en payer le prix.
Voici le type de récompenses auxquelles il vous faudra renoncer si vous ne souhaitez pas jouer votre peau :
– Jouir d’un grand prestige et d’un grand respect de la part des gens
– Gagner beaucoup d’argent
– Être mis sur le devant de la scène
– Recevoir une confiance infaillible de la part des gens

Related posts

Laisser un commentaire