You are here

Résister au mal 

Comment résister au mal ? Celui qui frappe à notre porte chaque jour au travers de centaines de manifestations aussi répétées qu’anodines.

Le mal a un visage multiple. Il peut se travestir de différentes manières pour nous séduire. Il nous tente, nous sollicite et finalement il s’introduit en nous si nous ne prenons pas garde. Mais qu’est-ce que le mal ? Est-ce une idée vague et abstraite ou bien au contraire, c’est une réalité concrète qui se matérialise bel et bien sous nos yeux, chaque jour ?

Le mal existe et le nier nous expose à ses tourments. Pourtant, la meilleure manière de le combattre, ce n’est pas toujours de s’opposer à lui frontalement, mais plutôt de chercher à faire grandir le bien en soi.

Voyons ensemble 7 idées qui nous permettent de résister au mal

Les traditions religieuses ou spirituelles ne sont pas nécessairement d’accord sur la question du bien et du mal. Pour certaines, le bien fait partie intégrante du mal (cf. taoïsme), alors que pour d’autres le mal est la négation du bien (cf. christianisme). Malgré ces différences, tentons d’avoir une approche qui réconcilie ces visions.

1- Reconnaître le mal

La première ruse du mal, c’est qu’il arrive à se déguiser et à ne pas se présenter tel qu’il est. C’est pourquoi, la première qualité de celui qui aspire au bien, c’est d’identifier et de reconnaître le mal quand il se présente devant lui. L’idée est de savoir “fermer sa porte” afin que le mal ne s’engouffre pas dans notre cœur ou notre esprit. Le mal fait preuve d’ingéniosité pour se mélanger au bien de telle sorte qu’il en prenne la forme ou le parfum. Pourtant, quelqu’un d’averti saura rapidement reconnaître la véritable identité de celui qui se cache derrière ce masque débonnaire ou avenant.

2- Savoir de quoi est fait le bien

Pour identifier le mal, il faut comprendre qu’il est l’absence de bien, c’est pourquoi il est nécessaire de lister les propriétés du bien afin de voir que là où le bien disparaît, le mal prend place. Si l’on s’en tient à la tradition chrétienne, le bien revêt un certain nombre de traits que l’on pourrait assimiler et regrouper autour de la notion de vertu. Le bien finalement revient à démontrer certaines qualités comme la fleur d’un champ peut être le signe de la bonne qualité de son sol. Il existe 7 qualités ou vertus qui sont les opposées de ce que les catholiques appellent les péchés capitaux. Ces vertus sont les suivantes : l’humilité, le désintéressement, la pureté et la chasteté, la tempérance, la patience et la diligence (ou amour du travail). Ces qualités étant l’opposé de l’orgueil, l’avarice, la luxure, l’envie, la gourmandise, la colère ou la paresse. Si vous apprenez à faire croître ces qualités dans votre cœur, il sera plus aisé de les reconnaître chez autrui.

3- S’entourer d’êtres lumineux

Lorsque vous embrassez une voie spirituelle, il vaut toujours mieux être bien entouré. Avoir des compagnons de route au cœur pur et aux intentions nobles est un moyen formidable de progresser et de se maintenir en bonne voie. Vous pouvez avoir la chance d’être né dans une famille dont les parents sont déjà inscrits dans une voie spirituelle. Dans le cas contraire, vous avez toujours la possibilité de partir à la recherche de compagnons spirituels ou de maîtres spirituels si vous n’en trouvez pas. La recherche peut s’avérer longue dans certains cas mais le jeu en vaut bien la chandelle.

4- Apprenez à prier, méditer et pardonner

Il existe des outils qui ont fait leur preuve par le passé dans le domaine des sciences initiatiques. Leur pratique peut sembler simple, pourtant elles ont permis d’élever la conscience humaine afin d’apporter paix et harmonie dans un monde aux proies avec une forme de terreur ou d’injustice. Prier vous permet de “parler à Dieu”, de faire vibrer votre âme à l’unisson avec les anges. Lors de votre retour de ce voyage astral que vous offre la prière, votre être s’est purifié. Méditer vous permet d’”écouter Dieu”, d’apaiser votre esprit afin d’y voir plus clair. Pardonner vous permet de vivre en paix avec vous-même et de vous en remettre à Dieu pour qu’il applique lui-même sa loi divine.

5- Ne pas se ranger du côté du mal

Lorsque le mal sévit et que vous l’avez identifié, il faut bien sûr se ranger du côté opposé, c’est-à-dire de ses victimes. Vous ne pouvez pas servir le bien si vous ne vous montrez pas proactif lorsque le mal s’attaque à un innocent. Si vous le pouvez, faites en sorte de protéger et de vous opposer au mal s’il œuvre sous vos yeux et que vous avez la possibilité de le dissuader.

6- Priez pour vos ennemis

Bien souvent, il arrive que nous développions une amertume, du ressentiment ou même de la haine envers quelqu’un ou un groupe d’individus. La haine est un poison qui tue celui qui l’entretient, il est bien mieux de s’en débarrasser. On n’est jamais grand quand on agit par haine. Être haineux, c’est finalement s’être montré plus petit que le mal. Il est difficile dans certains cas de ne pas éprouver ces “passions tristes”. Il existe pourtant un remède assez simple qui consiste à prier délibérément pour nos ennemis en souhaitant par exemple que Dieu entre dans leur cœur et que le mal s’en aille. Cela semble assez naïf pourtant, c’est une très bonne manière de prendre l’ascendant sur ses ennemis, c’est-à-dire d’avoir de la compassion pour eux et de les combattre avec amour.

7- Faites grandir le bien dans votre cœur

Chaque jour est une opportunité de faire germer des graines de bonté dans votre cœur. La nature vous a donné des qualités de cœur quand vous étiez un bébé mais votre éducation a corrompu l’être pur et innocent que vous avez été un jour. Il ne tient qu’à vous de redevenir cette personne resplendissante de bienveillance. Pour être adulte tout en ayant les qualités de cœur d’un nouveau-né, il vous faut cultiver à chaque moment ces qualités : l’humilité, le désintéressement, la pureté et la chasteté, la tempérance, la patience et la diligence (ou amour du travail). Les résultats ne seront pas immédiatement visibles, pourtant il arrivera un jour où la fleur de votre âme s’épanouir de toute sa beauté parce que vous aurez réussi à faire croître ces qualités avec patience et silence, à l’abri des regards.

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.