You are here

Penser l’argent

argent

Un condensé du livre de Jen Sincero, You are a badass at making money

Comment adopter l’état d’esprit riche ?
Nous nous fermons à la richesse matérielle souvent parce que nous entretenons des mauvaises pensées à l’égard de l’argent. C’est du moins ce que nous explique Jean Sincero qui tente dans son livre nous enseigner le bon état d’esprit (mindset en anglais).

Par notre éducation et nos conditionnements, nous avons souvent une relation conflictuelle quant à l’argent. Nous en avons besoin, nous le désirons en quelque sorte, mais aussi nous pensons que la richesse est une mauvaise chose.

La richesse n’implique pas l’avidité, en effet, il existe des gens pauvres qui sont avides et envieux d’autrui. De même, il existe des personnes riches qui n’entretiennent pas un rapport aliénant à l’argent. L’argent est un outil qui peut être utilisé de façon positive ou non. Etre riche peut permettre d’avoir plus de temps libre et de possibilité pour aider les gens, il peut aussi être la cause d’innombrables maux lorsqu’il est utilisé par un esprit non maîtrisé.

L’argent joue le rôle dans l’accélération des civilisations humaines

L’argent a une origine anthropologique : il sert à échanger des biens de manière plus efficace. L’argent est à son origine est un moyen, il est devenu aujourd’hui une fin.

De l’énergie est échangée dans une transfert d’argent

L’argent n’est pas uniquement une somme lors d’une transaction, il s’agit aussi d’une énergie, bonne ou mauvaise. Il y a des lois universelles que certains appellent karma qui font qu’il y a des échanges qui sont justes et positifs quand d’autres sont injustes et négatifs. La personne qui s’adonne à l’usage de l’argent de façon négative, s’expose à des conséquences négatives sur elle-même à plus ou moins long échéance. Il faut penser gagnant-gagnant.

Se faire un chèque à soi-même

Si vous voulez vous motiver. Inspirez-vous de Jim Carrey, celui-ci s’est fait un chèque de 10 000 000 € alors qu’il était sans argent. Cette promesse faite à lui-même à fait qu’il s’est démené pour trouver les opportunités qui lui auraient permis de payer cette « dette ».

Pour aller plus loin :

Related posts