You are here

Est-ce que vous parlez à Dieu souvent ?

Le besoin de rapport à la transcendance est ancré en chacun de nous, cela dit la spiritualité s’exprime de diverses façons. Il existe ainsi des religions sans dieu (bouddhisme), avec ou sans clergé, rigide ou non. Chacun peut trouver la spiritualité qui lui convient s’il fait l’effort de la chercher.

La recherche de Dieu provient souvent de la solitude

La solitude nous pousse à chercher une présence, comment l’enfant unique qui se met à jouer avec des amis imaginaires. Certes Dieu n’est que pure invention lorsqu’il n’habite dans notre tête, mais quand il commence à vivre dans notre cœur, il devient réalité.

Parler à Dieu, c’est le devoir de tout croyant

Parler à Dieu, à travers la prière par exemple, c’est lui permettre de se maintenir dans notre cœur. Étant donné que Dieu pour exister vraiment, il faut qu’il siège dans notre cœur. Il existe cela dit plusieurs techniques pour garder le lien de façon permanente avec lui.

Le karma yoga une autre technique

Si la prière n’est pas votre fort et que vous êtes plutôt une personne d’action, vous pourriez opter pour le karma yoga qui consiste à offrir toutes vos actions au divin. Chaque acte, vous le donnerais en offrande symbolique au divin de telle sorte que vous mainteniez en permanence la connexion avec lui comme le TGV est connecté à ses câbles électriques au fur et à mesure qu’il avance.

La gratitude comme spiritualité

Toute la réalité du monde, y compris la présence du bien et du mal, est en fin de compte une création de la volonté divine d’une puissance supérieure. C’est un principe taoïste qui embrasse l’idée que même dans le mal, le bien peut être trouvé. C’est à nous de rechercher, de découvrir et d’apprécier cette bonté, quelle que soit sa manifestation extérieure.

Développer et exprimer sa gratitude pour les expériences de la vie, bonnes et mauvaises, est essentiel pour connaître les fondements du plan divin. Au lieu d’être conscient de la présence du mal, il est important de prendre du recul et de commencer à s’interroger sur le motif et la force qui le guide. De cette position d’acceptation éclairée, on peut reconnaître les leçons difficiles mais perspicaces contenues à l’intérieur. En intériorisant la compréhension de la dictée divine, l’individu sera alors en mesure d’exprimer un « merci » sincère dans son propre esprit et son cœur, alors qu’il élargit sa conscience et va au-delà des apparences conventionnelles.

Ce concept d’être reconnaissant pour tout est ce qui définit finalement notre relation avec le pouvoir divin, peu importe l’interprétation ou le cadre. En reconnaissant directement la source de nos expériences et en exprimant notre gratitude, nous nous ouvrons à un niveau plus élevé de compréhension qui, en fin de compte, apporte la paix et le contentement. Par conséquent, il est important de cultiver une pratique de gratitude qui peut être facilement accessible dans toute situation troublante afin de maintenir notre attitude humble envers la réalité ultime.

En conclusion, on ne saurait trop souligner que le principe de la découverte du bien dans le mal est une sagesse fondamentale enseignée au cœur de la pensée taoïste. Alors que nous nous efforçons de vivre des expériences positives de la vie quotidienne, nous devrions toujours nous efforcer d’appliquer cette sagesse de gratitude à nos circonstances. Ce faisant, nous serons en mesure de maintenir notre foi dans l’ordre divin et de sortir de toute épreuve une meilleure version de nous-mêmes.

Related posts

Laisser un commentaire

 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.