You are here

De l’importance de philosopher chaque jour

philosopher

Philosopher, c’est essayer d’élever sa pensée en consacrant ses ressources cognitives à des objets à la fois plus conceptuels et profonds (cf. article sur les niveaux de discussions). Cela nous oblige à prendre de la hauteur tout en nous posant les questions les plus essentielles de notre existence. C’est une habitude à intégrer idéalement dans son quotidien à la manière d’un d’un roi qui reconsidère la vocation de son empire. 

Philosopher, c’est oser remettre en question le permanent. C’est se voir avec la perspective du temps long. C’est se penser en humain au lieu d’une machine productiviste. C’est se reconnecter à notre profonde nature qui nous fait remettre en question les fondements mêmes de la vie. C’est se défaire des attachements vains. Ce n’est plus de voir notre environnement comme terrain de jeu ou champ de bataille, mais plutôt comme matière à réflexion. C’est se distancier du monde en le prenant pour objet. C’est faire ce pas de recul qui nous permet d’y voir plus clair et d’avoir réellement un sens critique sur la trajectoire de notre vie. 

Philosopher, c’est adopter l’approche des grandes figures du passé. C’est voir les moments de crises comme les opportunités de tout questionner. Ce n’est pas forcément anticiper les choses, c’est plutôt leur donner un sens et une valeur quand bien même cela peut nous sembler douloureux. 

Philosopher, c’est de ne pas vouloir essayer de tout comprendre, mais plutôt de laisser ouvertes des questions dont les réponses germeront avec le temps. C’est de se regarder dans le miroir sans se juger tout en essayant de percer les secrets de ce que nous sommes et de notre rapport au monde.

Related posts