You are here

Conseils liés à la création d’entreprise tirés de Rework

entreprise

Conseils liés à la création d’entreprise tirés de Rework, de Jason Fried et David Heinemeier Hansson

Créer quelque chose dont vous avez vous-même besoin

Repérer quelque chose dont vous avez besoin (produit / service) qui pourtant n’existe pas sur le marché. Cette démarche est souvent inconsciente : en effet de nombreux créateurs (/ créatrices) d’entreprise l’ont été suite à l’inexistence d’un produit qu’ils recherchaient grandement. La colère et la frustration initiales, laissent place à une motivation de créer quelque chose de nouveau.

Etant donné que vous êtes le premier utilisateur (/ utilisatrice) du produit, vous aurez un esprit très critique quant aux améliorations possibles.

Le manque de temps n’est pas une excuse

Si vous voulez vraiment quelque chose, consacrez-y du temps et n’ayez pas l’habitude de vous excuser du manque de temps. Cette excuse ne fait que masquer votre manque de conviction ou de motivation. N’attendez pas le moment idéal, mettez-vous simplement à l’œuvre dès que vous le pouvez.

Financez-vous d’abord par vous-même

Il n’y a rien de pire qu’une fois un projet de création d’entreprise débuté, de devoir rendre des comptes à des investisseurs : ils remplacent votre ancien patron et aliènent votre liberté. Soyez en mesure de vous autofinancer autant que possible pour éviter ce désagrément.

Voyez en grand mais commencez petit, il n’y a rien de mal à cela

A vouloir être trop perfectionniste, on en vient à négliger l’importance de commencer tout de suite plutôt que de commencer mieux plus tard. « Mettre le pieds à l’étrier » est le meilleur moyen de façonner votre esprit de chef d’entreprise. Essayez d’incarner cette idée dès que vous le pouvez.

Démarrer une entreprise, non une startup

Faites en sorte de générer rapidement des revenus de votre projet. Ne pensez pas en terme de startup mais d’entreprise car vous ne vous concentrerez plus sur le « nerf de la guerre » et cela pourra compromettre la pérennité de ce que vous aurez créé.

Un but mais plusieurs chemins : pas de plan de sortie

Revoyez votre copie si besoin quant à l’atteinte de votre objectif mais ne partez pas avec l’idée qu’il faille envisager un plan en cas d’échec de votre projet. Ayez confiance, soyez flexible dans les moyens de le réaliser, mais ne renoncez pas à votre objectif final en vous conditionnant à l’éventualité d’un échec.

Related posts