You are here

Trouvez votre épiphanie

épiphanie


Nous vivons des vies décentrées. Nous passons à côté de notre véritable potentiel parfois et nous pouvons avoir l’impression d’être un spectateur impuissant de notre vie qui défile à toute vitesse. Cette sensation n’est souvent que passagère, mais quand elle survient, elle est désagréable. Comment reprendre le contrôle du cockpit ? Qui pilote lorsque nous sommes absents ? Le pilotage automatique ne vous plaît pas, il vous faut alors provoquer une reprise des commandes. 

L’horizon n’est pas toujours morose, néanmoins c’est à vous qu’il revient de passer à l’action pour opérer ce changement. Vous pourrez trouver de l’inspiration ailleurs, mais en dernier lieu, il ne tient qu’à vous de regarder droit devant, vous ne pouvez pas vous contenter du hublot passager. 

Devant un tel challenge, on ne sait pas par où commencer, on a du mal à digérer nos déconvenues, nous sommes pourtant astreints à avancer. Vous pouvez écouter des conférences, lire des ouvrages, ils ne pourront néanmoins pas remplacer un moment d’épiphanie qui ne résulte pas d’un effort d’intellectualisation mais plutôt de la rencontre avec le sensible. Une approche directe consisterait à tout plaquer pour aller se chercher ailleurs. Ce tourbillon pourra dégager une énergie qui nous permettra de vivre un tel moment. Cela dit, ce n’est pas toujours vrai, et on finit par récréer au bout du monde nos habitudes, nos problèmes ont fait le voyage avec nous dans notre tête. L’épiphanie n’est pas forcément un changement de décor. C’est mieux que cela, c’est un “changement de tapisserie intérieure”. Vous voyez différemment, parce que vous avez su nourrir votre cœur. Vous pouvez provoquer cette rencontre intérieure en pratiquant l’action désintéressée. 

Les actions généreuses, effectuées de bonne grâce dilatent le cœur et donc l’âme. Répétées à souhaits, elles deviendront comme une seconde nature, vous allez vous élever spirituellement, ce qui est propice à l’apparition d’une épiphanie. 

Imaginer l’épiphanie comme les flocons de neige qui tombent soudainement un soir d’hiver dans un pays méditérannéen. Vous savez que cela existe, vous ne l’avez pourtant jamais touché de vos doigts. Les actions de bienveillance sont comme sortir de votre demeure. Si vous restez chez vous, vous ne pourrez jamais la palper, il faut donc essayer et la chance vous sourira parce que vous vous en êtes donné la peine. 

Il ne sert à rien de vous venger sur autrui, de reprocher à vos parents vos mauvais traitements ou votre voisin si vous n’arrivez pas à trouver la paix. La paix est à chercher au plus profond de vous, c’est un travail en vous-même, personne ne pourra le faire à votre place. Si vous êtes sincère dans votre démarche, vous pourrez y arriver plus tôt que vous ne l’espériez. 

Le vent peut agiter vos cheveux, mais il ne tient qu’à vous de ne pas tourner la tête et de garder son regard fixé sur l’amour que vous pouvez donner. 

Votre esprit fonctionne comme un faisceau de lumière, plus vous le concentrez dans une direction, plus vous avez la capacité de pénétrer l’essence des choses, faites-en bonne usage en décidant de la direction dans laquelle vous souhaitez orienter votre esprit. 

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.