You are here

Stratégie et tactique : 2 approches pour gagner

Stratège

Selon son étymologie grecque, la stratégie (dérivé de στρατός, stratós (« armée ») et ἄγω, ágô (« conduire »)) désigne l’art de préparer,  diriger l’ensemble des opérations d’une guerre alors que la tactique (τάσσω, tássô (« disposer, mettre en rangs »), formellement dérivé de τακτός, taktós (« ordonné ») avec le suffixe -ικός, -ikós.) désigne l’art de disposer les troupes sur le terrain, de les employer au combat dans la bataille.

La stratégie consiste à savoir comment gagner la guerre. La tactique s’attache à remporter des batailles. Une stratégie gagnante peut impliquer plusieurs tactiques qui se révèlent perdantes. C’est un peu comme si vous voguiez sur les flots et que vous vous étiez fixé un point d’arrivée et un cap associé. Du fait du changement de conditions météorologiques, il vous faut prendre un cap différent qui mette mieux à profit l’orientation du vent ou le sens de la houle. Néanmoins, votre but finalement n’a pas changé.

À un niveau personnel ou professionnel, penser comme un stratège revient à essayer d’élaborer des plans pour atteindre un objectif important, comme : Comment être dans une relation épanouie ? Comment avoir du succès avec mon entreprise ou ma carrière ? Comment élever des enfants heureux ? etc.

La tactique sera en quelque sorte d’essayer concrètement des actions visant à contribuer en partie à l’objectif plus global, c’est-à-dire remporter des petites batailles pour remporter la guerre. Si vous vous posez la question stratégique de savoir comment augmenter le nombre de vos clients, vous pouvez mettre en place différentes tactiques et voir quels en sont les effets. Une tactique qui change suite à un échec, c’est ce qu’on appelle pivoter dans le langage des start-up. Essentiellement, la tactique est tournée vers l’action et la stratégique, la réflexion, elles sont toutes deux nécessaires à la réussite mais leur proportion évolue en fonction de l’avancement d’un projet ou les nouvelles données dont on prend connaissance.

Ainsi, il est plus que nécessaire de savoir jongler entre un esprit de stratège et celui de tacticien. Les meilleurs généraux d’antan ou entrepreneurs d’aujourd’hui savent finement combiner les deux.

En somme, il vous faut agir comme un homme de pensée et penser en homme d’action. Henri Bergson

 

Related posts