You are here

Il est plus facile de changer de compagnon que de changer soi-même

Couple

Une relation de couple est un défi dont le premier est une remise en cause de nos modes de pensée et d’action. Un partenaire met le doigt sur ce qui pourrait être amélioré, du moins d’après son point de vue. Ceci explique pourquoi une vie de couple n’est pas facile au quotidien. En outre, lorsque les deux individus qui composent ce couple sont ancrés sur leurs positions, la vie peut vite devenir intenable. Trouver l’âme sœur implique de faire des concessions, de faire un pas vers l’autre, de faire montre d’une certaine flexibilité qui engendre nécessairement un changement personnel. Le problème est que l’autre n’est pas toujours prêt à faire ces petits sacrifices, ou tout simplement l’autre ne veut pas de changer. Lorsque l’on s’inscrit dans une dynamique où l’un fait des efforts et l’autre reste immuable, on crée nécessairement de la frustration. À terme, une telle relation est vouée à l’échec ou à la destruction morale de celui dont les efforts ne sont pas appréciés. L’une des raisons de l’échec des couples tient souvent du manque de souplesse dont fait preuve l’un des conjoints. Par ailleurs, lorsque la souplesse de l’un n’est pas appréciée à sa juste valeur par l’autre, il y a une perte de motivation qui contribue à créer de la rigidité chez celui ou celle qui était prêt(e) à changer initialement. 

Le changement fait peur mais c’est pourtant inéluctable. Une relation doit être le lieu d’un développement personnel qui bénéficie à ses deux membres. Sur le long terme, s’il n’y a pas de sentiment d’évolution, les conjoints préfèreront se séparer parce qu’ils auront l’impression qu’ils évoluent davantage seuls que dans cette relation conflictuelle.

Le plus souvent, celle ou celui qui n’est pas en mesure d’apporter sa flexibilité à son couple préfèrera tout bonnement changer de partenaire, afin d’en trouver qui soit plus proche de ce qu’il ou elle est. 

Il ne faut pas refuser les tensions dans un couple parce qu’elles sont justement le signe d’une progression mutuelle. Néanmoins, il ne faut pas que ces tensions deviennent la norme et que le quotidien se transforme en disputes triviales. Un couple est un projet à deux qui doit bénéficier à ses deux éléments. L’important est que les deux aient une vision identique et ce même si leur vie diffèrent en de nombreux points. Au final, sur le long terme, si leur but de vie sont les mêmes, ils se rapprocheront naturellement et seront près à faire les compromis nécessaires.

C’est là où le bât blesse quand on cherche un autre partenaire qui présente des traits moins conflictuels. Il ou elle ne vient pas remettre en doute certaines de nos certitudes mais surtout sous cette apparente complaisance nous fait oublier que nos projets peuvent diverger en de nombreux points. Certains en viennent donc à troquer un inconfort passager (lié à la conflictualité source d’évolution) pour un futur divergeant. C’est terrible parce que c’est comme ça que se forment les divorces : on se laisse bercer d’illusions et séduire par des mots mièvres parce qu’ils ne viennent pas nous remettent en question, abandonnant ainsi un futur radieux. 

Un couple est comme une startup, il faut que les associés puissent être en mesure d’écouter les reproches et être capables de changer certaines choses plutôt que de se laisser conforter par une forme de flatterie. Sans cela, une telle entreprise est vouée à l’échec, il en va de même pour le couple.

Related posts