You are here

Bonheur et technologies : deux notions conciliables

technologies

L’Avenir du bonheur est un livre écrit par Amy Blankson (titre original : The Future of Happiness)

Dans son ouvrage, elle dresse les problèmes contemporains auxquels nous faisons face avec l’émergence des nouveaux moyens de communication. Elle explique comment il est possible de dépasser la division dualiste selon laquelle tout serait fondamentalement bon ou mauvais. Elle dresse le portrait de ceux qui ont réussi ou réussiront à tirer leur épingle du jeu en faisant des nouvelles technologies un levier de leur bonheur.

Nous sommes au milieu d’une incroyable révolution digitale qui façonne à vive allure le paysage de notre vie quotidienne avec de nouveaux outils qui optimisent notre temps de façon à accroître notre productivité, notre efficacité et notre communication. Ces outils devraient être le carburant de notre bonheur, mais cela ne semble pas toujours être le cas. En fait, l’avènement de la révolution numérique coïncide justement avec des niveaux jamais enregistrés de dépression et d’insatisfaction générale. Amy Blankson

Les enseignements professés dressent les préconisations suivantes :

Le bonheur peut être atteint par une utilisation judicieuse des technologies.

Les individus les plus équilibrés, satisfaits et heureux utilisent 5 stratégies clefs, non seulement pour survivre mais en fait pour prospérer dans l’ère Digital. Amy Blankson

Voici les 5 qualités des personnes décrites auxquelles elle fait référence :

  • Concentration : ils gardent les pieds sur terre à l’heure des distractions
  • Développement personnel : ils utilisent les technologies pour mieux se connaître
  • Développement intellectuel : Ils savent quand et comment utiliser la technologie pour développer leurs capacités cognitives
  • Harmonie : ils arrivent à créer un environnement harmonieux dans lequel les technologies trouvent une place
  • Maturité : ils utilisent les technologies pour améliorer le monde autour d’eux

Prévenir des distractions :

La distraction représente le principal frein à la productivité, il faut savoir poser des limites afin de profiter au maximum des bienfaits et de limiter les à-côtés.

L’un des avantages indéniables du monde digital selon l’auteure est qu’il permet de presque tout mesurer. Mesurer c’est le premier pas vers l’amélioration et la prise de conscience de nos marges de progression.

Pour en savoir plus : The Future of Happiness: 5 Modern Strategies for Balancing Productivity and Well-Being in the Digital Era (en anglais)

bonheur

Related posts