You are here

Votre jambe amputée vous démange encore ?

perle

Il y a des moments joyeux que nous essayons de mémoriser, et des moments tristes qui écorchent notre vie, et petit à petit, ces souvenirs forment un corps imaginaire qui contient notre identité en tant qu’être humain. Ce corps montre nos frontières en interagissant avec d’autres corps, et nous donne des identités et un sens de l’existence.

Est-il important de conserver un tel corps dans les dynamiques que nous avons avec les autres dans la vie ? Devons-nous continuer à naviguer dans la vie en nous limitant à ce conteneur d’identité ? Pourrions-nous exister au-delà de ces frontières ?

Imaginez que vous êtes le conducteur d’une moto. Vous faites des manœuvres parmi les voitures et même les gens dans la rue tout en vous habituant à la taille de votre moto ! Ces manœuvres seraient faciles et vous pourriez réagir de manière agile au monde extérieur chaque fois que cela est nécessaire. Imaginez maintenant que vous êtes le conducteur d’un grand bus. Vous avez l’habitude de conduire le grand bus tous les jours, en faisant attention à ne pas heurter les autres voitures et les gens dans la rue, et en prenant des virages, surtout dans les virages serrés. Il semble beaucoup plus difficile de naviguer dans une vie dynamique si vous portez une grande identité et, par conséquent, vous pouvez avoir plus d’accidents avec le monde extérieur.

Ce qui est plus surprenant, c’est que vous pouvez perdre vos anciennes identités en perdant vos proches ou en expérimentant un réel changement dans vos croyances ou dans la société dans laquelle vous vivez. On dirait que vous perdez une partie de votre corps identitaire alors que vous continuez à vous accrocher très fort aux vieux souvenirs du passé. Vous essayez toujours de ne pas marcher sur le pied de quelqu’un avec le pied imaginaire que vous avez. Vous pouvez également ressentir des démangeaisons sur les orteils de la jambe coupée, tandis que vos sens sont évoqués par les collisions environnantes.

Le fait de regarder de près les parties perdues et de toucher les nouveaux bords avec le temps peut aider à réapprendre le nouveau corps. Cependant, essayer de ne pas s’identifier aux événements et de passer à travers la vie en prenant les poires et pas toutes les coquilles semble être une meilleure étape à franchir. Vous ne vous sentirez pas frustré de transporter des sacs de coquilles d’huîtres en espérant qu’ils contiennent des perles.

C’est la raison pour laquelle de nombreux savants et sages nous ont conseillé de prendre le bagage le plus léger dans la vie. Plus notre corps identitaire sera léger, plus notre vitesse d’excellence sera rapide et moins notre douleur face à la vie sera grande.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.