You are here

L’importance de se fixer des objectifs quand on est débutant

se fixer des objectifs

Ce qui distingue un expert d’un débutant, c’est le nombre et l’ampleur des réalisations accomplies dans un domaine. Un maître dans une discipline n’a plus de véritable objectif en soi, si ce n’est de continuer à vivre et à “respirer” son art. Sa pratique délibérée lui a permis de rendre inconscientes toutes les compétences associées à sa discipline. Sa transformation s’est opérée à travers le temps de telle sorte que son art est devenu une seconde nature. Pour arriver à un tel niveau il faut aimer le processus d’acquisition, ce qui peut passer par une sorte de gamification dont la définition d’objectifs est la manifestation la plus courante. 

On se fixe des objectifs, non pas que l’atteinte de ces derniers soit le but final mais plutôt parce que vous allez devoir devenir une personne particulière pour pouvoir les atteindre. 

Voyons ensemble trois idées importantes en ce qui concerne les objectifs : 

  • Il y a deux types d’objectifs : ceux qui ont une manifestation matérielle et tangible (visible aux yeux de tous) et ceux qui se réalisent de manière intime et qui passent le plus souvent inaperçus pour des yeux inexpérimentés
  • L’atteinte d’un objectif intime s’accompagne inéluctablement d’une matérialisation à moyen ou long terme d’objectifs tangibles (effets collatéraux de type 1)
  • La matérialisation d’un objectif tangible dans une catégorie s’accompagne souvent d’un effet de foisonnement (effets collatéraux de type 2)

Les objectifs intimes et tangibles

Les objectifs intimes

Ils correspondent aux objectifs moraux ou spirituels. Ils sont qualifiés d’intimes car ils se travaillent dans le cœur et l’esprit et ils n’ont pas de matérialisation tangible immédiate. Les transformations intimes sont lentes puisqu’elles correspondent à des choses profondes. Elles impliquent donc un travail sur la durée. Les objectifs intimes sont plus flous, ils peuvent correspondre à des valeurs que l’on souhaite développer, des idées que l’on souhaite incarner. Que ce soit la vertu ou des concepts spirituels, ils impliquent néanmoins des actions concrètes qu’elles prennent la forme d’habitudes ou de tâches ponctuelles. 

 

Les objectifs tangibles 

Ce sont les objectifs les plus populaires car ce sont ceux les plus visibles. Ils peuvent être définis concrètement ou chiffrés. Il peut s’agir d’une somme d’argent, d’un objet désiré, d’un voyage que l’on souhaite entreprendre ou encore d’un style de vie que l’on vise. 

Les effets collatéraux de type 1

Si vous cultivez des valeurs profondément, elles auront tôt ou tard une matérialisation concrète. C’est comme la graine d’une plante qu’on arrose régulièrement, au bout d’un certain temps, elle germera pour prendre une forme. Étant donné que les effets collatéraux prennent du temps, il n’est pas rare que les gens abandonnent en cours de route. C’est pourquoi il est plus que nécessaire de développer la patience afin de récolter des fruits de son travail comme la mangue mûre tombe de l’arbre. Lorsque vous avez suffisamment travaillé sur vous-même, vous avez développé votre niveau de conscience. Ceci s’accompagne à terme nécessairement de réalisations tangibles en cohérence avec votre niveau. Essentiellement, il n’existe pas en réalité d’objectifs tangibles puisque ces derniers ne sont la conséquence d’un objectif intangible. Par facilité, on a recours à des objectifs tangibles parce qu’on ne se pose pas suffisamment de questions sur nos valeurs et qu’il est plus simple de définir ce que l’on veut avoir que ce que l’on veut être. 

Les qualités que vous développez vous accompagnent où que vous alliez

L’avantage d’avoir des objectifs intimes, c’est qu’une fois réalisés, ils vous accompagnent peu importe où vous êtes. 

Les effets collatéraux de type 2

Bien que les objectifs tangibles ne soient que des objectifs d’un niveau inférieur par rapport aux objectifs intimes, il n’en reste pas moins qu’ils nous donnent du sens là où l’on pourrait voir de la confusion à certains moments de notre vie. Ils peuvent aussi avoir l’effet pervers de nous rassurer et d’éluder des questions plus profondes de l’existence. Ainsi, se fixer l’objectif de devenir célèbre nous empêche de nous poser de véritables questions sur le sens de la vie. Tant que nous avons un chiffon qui s’agite au-dessus de nos têtes, nous continuons de courir comme ces lévriers excités qui pourchassent un leurre en oubliant l’absurdité d’une telle course et la facticité de la proie. Dans la mesure où il n’est pas aisé de se poser des questions profondes, on peut se contenter d’avoir des objectifs tangibles tout en ne laissant pas de côté la nécessité de se poser des questions intimes plus tard. 

Se fixer des objectifs tangibles pour progresser 

La compétition est stimulante, elle nous permet de progresser en utilisant des désirs narcissiques : c’est parce qu’on a envie de s’aimer qu’on s’invente des quêtes à poursuivre. Chaque défi relevé constitue autant de raisons de s’aimer. Même si ces défis peuvent paraissent illusoires, ils n’en rationalisent pas moins notre amour-propre. 

Cela constitue une autre expression de la phrase “Il n’y a pas d’amour, seulement des preuves d’amour”. 

C’est donc souvent par défaut d’amour-propre qu’on entreprend des projets audacieux, eux-mêmes nous offrant la possibilité de nous améliorer, ce qui constitue en soi une raison valable à l’estime de soi. 

Néanmoins, sans une réflexion profonde sur les objectifs intimes, on peut être pris dans l’engrenage de toujours rechercher des objectifs tangibles sans jamais trouver la sérénité de façon pérenne. Une réussite tangible en appelant une autre, au final on mène une existence qui se résume en une fuite de soi. 

Un degré suffisant de maturité implique nécessairement une réflexion sur les valeurs

Trouver la sérénité implique de se résoudre à recourir au développement de nos qualités intimes. Pour éviter cette “courte poursuite infernale”, il est bienvenu de se poser pour se questionner sur le sens de la vie. C’est une étape nécessaire si on veut réellement trouver une trajectoire de vie qui a de la cohérence et non plus une sorte de frénésie permanente qui cache mal une forme d’absurdité ou de vacuité. 

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.