You are here

La confiance comme facteur multiplicateur d’efficacité

confiance

Un groupe est efficace lorsqu’il permet une rapidité d’exécution d’une ou plusieurs tâches précises. Savoir accomplir un grand nombre d’actions implique la nécessité de mettre en place des automatismes. Les latences dans le travail sont le plus souvent liées à des problèmes d’ordre psychique. Un groupe d’humains qui a une grande cohésion, n’a pas de difficulté à se focaliser avec corps et âme sur son travail. Cette implication est un facteur décisif d’une production qualitative et quantitative. Or, les écueils apparaissent lorsque nos biais cognitifs agissent de manière à jouer le rôle d’interférence dans la fluidité d’un groupe.

La confiance à l’avantage d’offrir une grande possibilité de réactivité et d’exécution dans un groupe donné. Or, la confiance prend du temps à être construite et elle peut être rapidement ébranlée, à la moindre négligence…

Voyons ensemble les prérequis de la construction de la confiance et de son maintien au fil du temps.

Tout d’abord, pour avoir confiance, il faut connaître l’autre et pour connaître l’autre, il faut se connaître soi-même. Ceci implique de se débarrasser de nos propres filtres et aprioris au préalable sans quoi nous n’aurions qu’une vision altérée.

Il n’est pas évident d’effacer ses propres idées préconçues, surtout si l’on a fait rien pour quitter notre entre-soi. Lorsqu’on est entouré par ses semblables, on a du mal à se mettre à la place de l’autre.

Il convient de volontairement sortir de sa zone de confort afin de nettoyer ce qui entrave notre vision étriquée.

Après cet apprentissage préliminaire, il faut effectuer une réflexion sur notre identité. Celle-ci est changeante, elle évolue au fil de nos lectures et de nos rencontres notamment. Nous pouvons créer du lien avec des personnes aussi diverses soient-elles. Cependant, il y a une chose absolument nécessaire à la création de la confiance, c’est l’intégrité et toutes les valeurs qui en découlent à savoir l’honnêteté, la vérité ou encore la bienveillance. Sans cet ingrédient fondamental, il est vain de vouloir tenter de construire des relations et à plus forte raison de la confiance.

Nous ne sommes pas toujours intègres et il convient de véritablement questionner cette valeur en nous. Tant que nous n’avons pas éprouvé notre intégrité et que nous nous interrogeons sur cette idée pendant une durée assez longue, on ne pourra pas être sûr de bâtir des relations solidement ancrées par la confiance. Prêtez attention à ce qu’on vous dit, remettez-vous en question. Même si les reproches des autres ne sont pas toujours bienveillants ni vrais, ils peuvent tout de même nous donner une indication sur ce que nous sommes, du moins comment les autres nous perçoivent.

Une fois cette valeur d’intégrité suffisamment aguerrie par l’introspection et le « contact avec le terrain », nous pouvons commencer à évaluer les autres. Y a-t-il une cohérence entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font ?

L’exigence que vous vous êtes imposée à vous-mêmes pendant ce temps long de questionnement sur votre intégrité, vous donne le droit en quelque sorte d’évaluer à votre tour celle des autres. L’idée n’est pas d’imposer un regard inquisiteur mais plutôt de voir ceux qui pourraient progressivement rentrer dans votre cercle de connaissances puisqu’ils incarnent des valeurs auxquelles vous croyez.

Des déceptions répétées devraient vous servir de signe d’alarme : vous vous devez de mettre en premier lieu vos valeurs et votre dignité peu importent les talents de la personne avec qui vous traitez. Il ne faut pas garder des relations toxiques avec des gens, même si vous les admirez d’une certaine façon.

Quand une personne a réussi à vous montrer de manière continue sa valeur, vous pouvez envisager une implication plus grande comme par exemple de travailler conjointement sur un projet d’entrepreneuriat.

Bien sûr, vous pouvez aussi utiliser des petits projets pour tester la fiabilité de quelqu’un même en début de relation. Cependant, jamais vous ne devez impliquer quelqu’un sur une dimension importante de votre vie si votre confiance est limitée.

Une fois que vous aurez répété à souhait ce processus avec les personnes de votre choix, vous serez en mesure de créer une équipe de rêve qui pourrait soulever des montagnes. Pour ce faire, il est important que chacun des membres de votre équipe ait opéré ce même processus avec les autres membres constitutifs.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.