You are here

En combien de manches se déroule une vie ?

tennis

Parfois, on aimerait aller s’isoler seul dans une cabane perdue sur une île déserte. La vie se comporte comme un professeur à notre égard et on est las de découvrir que nous oublions les leçons qu’il nous a mainte fois enseignées. 

Que ferions-nous si nous avions échappé de justesse à une fusillade sanglante ? 

Serions-nous tentés de mener la même vie qu’auparavant ou bien oserions-nous nous laisser emporter par l’onde provoquée par ce tremblement de terre existentiel ? Nous croyons que la vie est linéaire alors qu’elle suit son cours comme l’eau qui ruisselle hasardeusement le long d’un pic gelé. 

Il est tentant de refuser de s’échapper du corral mental que l’on s’est créé au fil de nos conditionnements. Pourtant, pour vivre pleinement, il faut souvent ôter notre turban doré que l’on chérit et qui pourtant nous cache la vue sur des évidences. Les prises de consciences successives qui changent notre vision du monde et ponctuent notre vie, en délimitent les manches.

Il n’est pas nécessaire de faire appel à un commissaire pour nous faire adhérer à la prison que l’on s’est soi-même créée. Il pourrait y avoir une inondation, il ne serait même pas sûr qu’on veuille en chercher la clef. 

Pour s’évader, il faut avoir le courage d’idéaliser la sortie, sinon à quoi bon essayer ? Si on pense que s’échapper revient à partir en lune de miel alors on est prêt à ne pas faire dans la dentelle pour y parvenir. 

Sur le court de tennis de la vie, nous ne savons vraiment pas contre qui nous jouons. Y a-t-il quelqu’un en face ou bien est-ce un reflet déformé de nous-mêmes ? 

Chaque moment d’épiphanie marque un tournant dans une vie, même si on peut rester bloqué à une étape sans jamais trouver la clef nous faisant atteindre un échelon supérieur. Pour évoluer, il faut savoir sacrifier un peu de ce qu’on a été. Si un dauphin voulait devenir un reptile, il devrait renoncer à son aptitude à nager. Parfois, on est confortable tout simplement là où l’on se trouve, on ne cherche pas à poursuivre en ajoutant de nouvelles manches à cette partie qui peut sembler interminable. La tortue n’est pas au stade le plus avancé de ce qu’on pourrait appeler l’évolution, pourtant son existence même est riche de sagesse. 

Related posts