You are here

Soyez votre propre start-up (1/2)

Start-up

Idées clés de « the start-up of YOU » de Reid Hoffman et Ben Casnocha (1/2)

En quoi l’esprit de start-up vous aidera-t-il dans votre carrière ?

1- La nécessité d’entreprendre comme une start-up

  • S’adapter aux défis de la vie professionnelle
  • Les nouveaux modèles de carrière sont dépassés : il y a de nouvelles règles du jeu
  • Avoir l’état d’esprit « beta » en permanence : il est nécessaire de se penser comme un « travail en cours », c’est-à-dire quelqu’un en devenir qui ne se repose jamais sur ses lauriers et qui investit constamment sur lui-même

2 – Savoir développer un avantage compétitif comme une start-up

  • Se différencier ou mourir : pourquoi un client, un employeur travaillerait avec vous ?
  • Prendre conscience qu’il est plus simple de trouver une niche, un segment d’activité particulier plutôt que de vouloir être le meilleur parmi une foule de personnes capables faire le même travail
  • Considérer trois paramètres essentiels dans la différenciation :
    • Vos atouts :
      • Atouts « légers » ou intangibles : Votre savoir, vos compétences et vos connections
      • Atouts « durs » ou tangibles : votre argent et vos actifs
    • Aspirations et valeurs : vers où vous aurez envie de vous diriger dans le futur
    • Les réalités du marché : ce que les gens sont prêts à payez pour ce que vous proposez

Les trois composantes de la différenciations sont interconnectées : l’une n’est pas efficace sans les autres. Avoirs des compétences qui ne permettent pas de gagner de l’argent ne vous emmèneront guère loin. De même que suivre votre passion sans être bon dans ce que vous faites ne vous apportera pas de satisfaction à la longue. Enfin, dépendre uniquement du marché que vous aimiez ou non ce que vous faites n’est pas viable à terme.

L’une des manières d’améliorer votre compétitivité est d’améliorer vos atouts : investir sur vous-même. Il est également possible d’améliorer sa compétitivité en changeant de marché : aller dans un pays où vos atouts sont plus prisés par exemple.

3 – Planifier pour s’adapter comme une start-up

  • Planifier sur le long terme est bien mais cela a l’inconvénient de voir le monde comme quelque chose de statique
  • L’identité (ce qu’on veut devenir) émerge davantage par l’expérimentation que par l’introspection
  • Deux critères importants de succès des start-ups : la persistance et la flexibilité (la capacité de faire »pivoter » sa stratégie)

Pour planifier au mieux, il faut :

  • Des suppositions et hypothèses dans votre plan : cherchez quelles sont vos lacunes dans votre domaine et faites en sorte de les combler
  • Priorisez l’apprentissage : comme pour les start-ups à leurs débuts, priorisez l’apprentissage sur les possibilités de gains à courts termes (atouts légers vs atouts durs) dans votre carrière. A long terme votre vie aura plus de sens et vous gagnerez en même temps plus d’argent
  • Apprendre en faisant : Ce sont les actions et non les plans qui génèrent les leçons qui vous aideront à vous adapter aux nouvelles étapes de votre vie
  • Anticiper : quelles actions optimiseront la quantité et la qualité de mes opportunités ?start-up

Ayez toujours 3 plans afin de maintenir la compétitivité :

  • Plan A : il s’agit de ce que vous faites actuellement en utilisant vos avantages compétitifs
  • Plan B : Quand le plan A ne fonctionne pas  dans le but d’aller toujours vers la même direction
  • Plan Z : Lorsque rien n’a fonctionné mais qui vous permet de subvenir à vos besoins. Dans cette situation vous ne poursuivez plus votre objectif initial.

Lire la suite : (2/2)

 

 

Source image : thestartupofyou.com

Related posts