You are here

Eros, agapé, storgê et philia

Eros, agapé, storgê et philia

4 clefs de compréhension pour comprendre les couples qui durent

La tradition philosophique est intéressante en ce qui concerne la conception de l’amour. Pour les Grecs anciens, l’amour est une essence qui peut s’exprimer de différentes manières selon envers qui cet amour s’exprime. 

Il y aurait tout d’abord l’eros qui correspond à l’amour charnel qui désigne l’attraction physique qui peut exister entre deux êtres. Il y aurait ensuite l’amitié que l’on appelle philia en grec, une sorte d’amour désintéressé et asexué. Puis, il existerait la storgê qui correspond à l’amour familial, c’est-à-dire l’amour qui existe entre des membres ayant un lien de sang que ce soit via la fratrie ou la filiation. Enfin, toujours selon la tradition philosophique athénienne, il y aurait un amour divin, l’amour entre soi et Dieu ou du moins un amour transcendantal qui pourrait s’exprimer aussi entre des personnes. 

L’idée grecque d’amour est intéressante puisqu’elle part du principe que la vie amoureuse est un chemin qui doit suivre plusieurs étapes. Un couple passerait ainsi par plusieurs phases au cours desquelles il y aurait une combinaison différentes de cette essence d’amour. 

Au début d’une relation, il y aurait un eros dominant, qui pourrait ensuite s’équilibrer avec un amour amical, la philia. Puis, plus la relation durerait, plus il y aurait une dimension familiale – storgê – et transcendantale – agapé – qui interviendraient. 

Bien entendu, chaque relation suit sa propre évolution, il n’y a pas forcément un amour charnel à l’origine, bien souvent, c’est d’une amitié que naît un amour érotique. Dans certains cas, ce peut être un amour transcendantale qui démarrage la relation, ceci est plus cela dit fréquent dans les sociétés où la spiritualités occupe une place prépondérante. Toujours en suivant la logique établie, on en déduit que les couples viennent à se former lorsqu’il y a un même besoin en terme d’amour, c’est-à-dire que chacun recherche la même chose. Cependant, les couples se défont souvent pour la même raison : il y a une incompatibilité des attentes. L’un recherche une relation à dominante érotique tandis que l’autre recherche une relation ayant une philia ou un storgê dominant. Ces incompatibilités sont hélas fréquentes, ce peut être que les différentes conceptions de l’amour ne sont pas présentes à l’esprit des gens. Puis qu’ils manquent de repères conceptuels, ils leur est difficile de formuler leurs attentes, ce qui peut conduire à des incompréhensions et autres déceptions. Aussi, est-il important d’être conscient en matière d’amour afin d’éviter de tels écueils. 

Related posts

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com