You are here

La seule religion qui vaille est celle de la bienveillance

bienveillance

Ne pas aux autres ce qu’on aimerait pas que l’on nous fasse à soi-même. Tel est le principe cardinal de l’idéologie de la bienveillance. 


Cette phrase est puissante dans la mesure où l’on reconnaît dans l’autre un possible soi. Le problème découle de la non-reconnaissance de soi chez l’autre. Ainsi, si l’on admet que l’autre est foncièrement différent et que cette différence est une incompatibilité de altérité, alors on s’octroie le droit de ne pas appliquer cette règle à tous. 

Le racisme, le sexisme, le spécisme etc. sont autant d’illustrations de la négation de l’empathie que l’on pourrait avoir spontanément pour des êtres qui présentent certaines différences. La non capacité à reconnaître l’autre comme étant soi explique nombre de maux. Si le principe cardinal était appliqué avec plus de rigueur, il y aurait un plus grand respect général. 

Le rapport à la nature peut aussi s’améliorer en appliquant cette règle. Reconnaître la nature et ses éléments (la mer, la forêt etc.) comme étant des personnes à part entières nous aiderait à augmenter notre respect à leur égard. Personnifier voire diviniser un élément tel que la mer par exemple, n’est pas une hérésie. Cela permet d’améliorer notre rapport au monde. Si on admet qu’il existe une conscience dans la nature et que nous appliquons le principe cardinal, il est dès lors impossible de polluer ou de malmener la nature. 

Reconnaître la sensibilité et l’intelligence prennent différentes formes est le signe de l’élargissement de notre propre sensibilité.

Si on a pris l’habitude de traiter les gens avec respect et dignité, on peut facilement améliorer notre rapport à l’environnement si nous nous plaçons d’une nouvelle perspective. Il n’est pas facile de voir une injustice quand nous en profitons directement ou indirectement. Néanmoins, si on fait l’effort de se mettre dans la peau de toutes les entités qui croisent notre chemin, qu’elles soient humaines, animales, végétales ou naturelles, nous pourrions diminuer notre irrévérence à l’égard de ceux dont la dignité est quotidiennement bafouée. En reconnaissant la vie et l’intelligence sous toutes ses formes, on se transforme en émissaire de paix.

Related posts

Laisser un commentaire

Guide vers l'entrepreunariat

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.