You are here

David et Goliath

david et golliath

[grwebform url= »https://app.getresponse.com/view_webform_v2.js?u=hznwc&webforms_id=13619101″ css= »on » center= »off » center_margin= »200″/]

 

Un condensé du livre de Malcom Gladwell, David and Goliath

Malcom Gladwell utilise la référence biblique de David contre Goliath pour faire une analogie avec le monde de l’entreprise. Cette histoire montre qu’il est possible pour un outsider de gagner face au favori et ainsi déjouer tous les pronostiques. Mais David était-il vraiment l’outsider de ce duel ? En fait, pas vraiment. David était armé d’une fronde, une arme qui peut être redoutable lorsqu’elle est correctement utilisée. Les gens ont été impressionnés par la taille de Goliath sans réellement évaluer les atouts de chacune des parties. Souvent, par manque d’information ou d’expertise, nous nous trompons lorsqu’il s’agit d’évaluer les chances de réussites de deux opposants, que ce soit dans un combat réel ou bien dans une lutte commerciale ou politique.

Se comparer aux meilleurs peut briser notre volonté et nous empêcher d’exprimer notre plein potentiel.

Nous avons tendance à nous comparer avec les meilleurs car nous voulons leur ressembler et faire ainsi partie d’une classe supérieure. Cependant cette attitude peut nous faire perdre notre confiance en nos propres capacités. Nous ne devrions pas laisser les « meilleurs » nous détourner de l’approfondissement de nos propres talents. Un singe qui peut apprendre à nager comme un dauphin perd son temps. Au contraire, il devrait concentrer son temps et son énergie à s’entraîner à grimper aux arbres et à confectionner des outils rudimentaires. C’est là qu’il exprimer son véritable talent. Ceux qui arrivent à rivaliser avec succès avec les meilleurs suivent leur propre chemin.

Grandir dans un environnement trop privilégié peut nous empêcher d’apprendre des leçons de vie

Nous avons tendance à croire qui les enfants qui grandissent dans une milieu privilégié sont plus heureux et ont davantage de succès que les autres. Ceci est vrai jusque dans une certaine mesure. Une personne issue d’une classe aisée pourra être découragée de travailler durement parce qu’elle sait que ses parents seront derrière lui pour l’entretenir. Cet état d’esprit peut se révéler être un handicap, car l’individu ne sait pas ce qu’est être autonome. Au contraire, une personne issue d’un milieu plus modeste développera une plus grande volonté d’autonomie qui contribuera à sa réussite personnelle.

Les défauts ou handicaps présents peuvent être la clé d’une réussite future

Avoir un handicap (économique, physique, social etc.) oblige à être plus efficace, à s’adapter et à apprendre davantage. Ces trois conséquences du handicap peuvent être un atout lorsqu’on sait correctement les utiliser. Etre pauvre par exemple oblige à avoir une meilleure gestion de ses dépenses. Etre diabétique oblige à faire plus attention à ce que l’on mange et ainsi manger mieux.

De terribles circonstances peuvent conduire à l’excellence

Beaucoup de personnes qui ont perdu un parent à un jeune âge développent des capacités émotionnelles et cognitives par la suite supérieures à la moyenne.

Les outsiders gagnent en utilisant des stratégies nouvelles

Dans l’histoire humaine, les guerres ont fourni de nombreux exemples du principe précédemment énoncé. La stratégie de guérilla employé par un groupe plus faible a souvent triomphé d’une armé plus nombreuse et plus organisée. La victoire est possible lorsque l’on joue avec ses propres atouts et non ceux des autres.

Atteindre son but implique de prendre des risques et de gêner certaines personnes

Les gens qui ont tendance à aller à l’encontre des règles établies ont tendance à être perçus comme étant désagréable. C’est ainsi que les entrepreneur, de par leur nature, leur forme d’indépendance, sont vus parfois comme étant antipathiques. Cette indifférence à l’encontre de la norme et de ce que pensent les gens est souvent la raison de leur réussite.

Autre livre de l’auteur sur le sujet :

Related posts