You are here

Deux approches pour conduire sa vie : l’intention ou la stratégie

intention

Certains d’entre nous sont guidés par des valeurs, d’autres sont avant tout par des objectifs alors que d’autres sont gouvernés par leurs émotions. Selon qu’on appartienne à l’une de ces trois catégories, nous opérons au quotidien différemment. Il y aurait deux approches possibles dans lesquelles nous sommes proactifs (intentionnelle ou stratégiste). Il y en aurait une troisième dans laquelle nous serions réactionnelle (émotionnelle). 

Les choix que nous sommes amenés à faire nous conduisent à un degré plus ou moins élevé de réussite, tant sur le plan professionnel que personnel. Le niveau de réussite dépend parfois de la vision que nous avons et comment la traduire au quotidien. 

L’approche émotionnelle 

Bien qu’elle soit en apparence la plus sincère, l’approche émotionnelle peut nous conduire à prendre des décisions que l’on regretterait par la suite. L’approche émotionnelle consiste à réagir instantanément et faire des choix basés sur ses émotions.  Elle est à éviter puisqu’elle nous conduit à être victime de choses qui sont passagères et d’éléments extérieurs. 

L’approche stratégiste 

Elle nous invite à prévoir à l’avance l’enchaînement des actions que produira une décision. La stratégie consiste à envisager plusieurs scénarios et anticiper les réactions des personnes en jeu et les conséquences sur notre vie. Une approche stratégiste est gouvernée par l’intellect, elle est froide et elle peut être très efficace sur le long terme. 

L’approche intentionnelle

Cette approche est à mettre en lien avec les conceptions bouddhistes de la vie, à savoir que chaque action porte en elle une intention et si celle-ci est “pure” (bienveillante) elle aura pour conséquence de produire sur le long terme des résultats bienfaiteurs pour soi et les autres. Au contraire, si l’intention qui motive l’action, bien qu’en apparence bien intentionnée est en réalité d’ordre égoïste ou malveillante, les conséquences seront mauvaises voire désastreuses sur le long terme. 

Il y a ainsi trois manières différentes d’agir, la plus élevée étant celle organisée autour de l’intention. Bien entendu, il n’est pas toujours possible d’agir selon ce modèle, on oscille donc souvent entre ces trois approches. Le plus important étant d’agir autant que l’on peut d’après une approche approche intentionnelle puis stratégiste et en dernier recours d’une manière émotionnelle.

Related posts

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com