You are here

#Que nous enseigne la mort ? #La reconnaissance décalée # Vous évoluez dans différentes ligues

Que nous enseigne la mort ? Aimer est un verbe qu’on apprend La mort peut frapper à notre porte sans crier gare. Parfois ce n’est pas vous qu’elle atteint mais votre chien ou un proche voisin. Alors, vous réfléchissez, vous repassez le fil de votre relation et vous vous posez plusieurs questions : est-ce que j’ai pris soin de cet…

+

#Cultiver une bonne identité #le cadre c’est la liberté #comment devient-on mauvais #Si vous ne voyez pas Dieu, c’est normal

Prenez soin de votre identité On hérite d’une identité comme un passeport ou les croyances de nos parents. On construit aussi une identité, celle qui évolue avec le temps, au fur et à mesure de nos rencontres et de nos lectures. Parfois, on finit par arrêter de réfléchir à cette identité et il se crée une zone grise de laquelle…

+

Cultiver 3 qualités des hommes du nord

Il n’est pas nécessaire d’avoir les cheveux blonds pour rendre hommage aux Vikings. Que vos ancêtres soient nés en Europe ou ailleurs, vous pouvez à votre niveau honorer 3 qualités essentielles des hommes du nord mais aussi de tous les peuples qui ont su conserver leur identité d’origine. Vous pouvez, autant que vous êtes, faire vivre quotidiennement 3 valeurs qui…

+

Faut-il aimer les gens ?

    L’injonction chrétienne d’aimer son prochain s’est répandue comme une traînée de poudre du fait de la globalisation, elle-même entreprise par les pays occidentaux (issus d’une tradition chrétienne). Sommes-nous véritablement dans un monde d’amour tel que l’avaient prôné les Évangiles ? Il semble qu’aimer autrui s’est résumé à le façonner à notre image. Il est plus difficile d’éprouver de…

+

Le bonheur ne consiste pas à jouir mais à jouir du non-jouir

Comment trouver le plaisir dans l’absence de plaisir ? C’est impossible vous allez me dire. Je vous donnerai en partie raison si je n’avais pas pris conscience des ressources cachées de l’esprit humain. Quand on pense au plaisir, on le limite à sa dimension purement matérielle et sensorielle. C’est somme toute logique. On ne voit que ce que l’on peut…

+

Si tout le monde était riche, seule votre vertu compterait

Imaginez un monde où il n’y aurait plus de pauvres, plus de distinctions sociales, plus de classes, plus de hiérarchies basées sur la richesse. Quelles conséquences aurait ce bouleversement ? La première serait la nécessité de se distinguer par son caractère et non plus par ses possessions. L’argent, dans une société inégalitaire, a l’avantage d’offrir une sorte de compensation immédiate…

+
 

Vous allez recevoir le document.

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. Politique de vie privée.